Le retour de la sieste

Publié le par systeme-d-pour-fauches

2658394983_c51bbc4aa2.jpg

Nous sommes à une époque où les enfants dès 2 ans ne font plus la sieste ! Ils sont fatigués après manger et pour vaincre cette fatigue, ils puisent dans leurs réserves et s'énervent. Il n'y a pas d'âge pour leur imposer une sieste bienfaitrice !

 

"Je veux pas dormir !"

 

Les enfants, à notre époque ne dorment pas assez. Beaucoup d'enfants trainent le soir au lieu d'aller au lit. Pendant les vacances ils sont dehors, quelques fois juste sous la surveillance des aînés.

Sans parler de la sécurité, un enfant n'a rien à faire debout et surtout à l'extérieur, le soir, quand il est petit !

 

 

 

 

2943716028_2b35f8f072.jpg

 

Chaque enfant a un rythme biologique propre. Mais à côté de cela, les rituels du coucher et surtout la régularité des heures du coucher jouent les métronomes de ce rythme.

Si les enfants sont fatigués, c'est souvent la faute des parents !

 

Les parents doivent imposer des horaires, et un rituel, comme la lecture du soir et le calin.

La sieste est un plus, les jours de congé. Il suffit d'envoyer les enfants se reposer au lit pendant ½ h - 1h!

On ne lui impose pas de dormir, mais de rester tranquille, allongé à lire, ou à jouer avec une poupée, un camion…quelque fois il se laissera sombrer dans le sommeil.

 

Quand l'enfant entre à l'école maternelle, il arrive que des parents disent, mon enfant ne dort pas l'après-midi. Mais avec les autres, il suivra un rythme, et il dormira, à la grande surprise de ses parents ! C'est un besoin.

 

Qu'il ait 1 ans ou 12 ans, un enfant est un enfant, ce n'est pas un adulte miniature, il faut suivre ses besoins !

Le fait de rester tranquille un moment l'aide à digérer correctement, à réfléchir, penser, être inactif. Ou alors à imaginer des histoires en jouant allongé, ou encore à s'identifier au personnage d'un roman, d'une BD…

 

 

C'est qui qui commande ?

 

Ce n'est pas l'enfant qui décide, ce sont ses parents, ou l'adulte qui s'en occupe (selon les consignes reçues des parents).

On lui impose cette sieste, il n'a rien à dire.

On va le chercher au bout du temps décidé à l'avance. Evidemment, s'il dort, il faut le laisser dormir et ne pas lui dire qu'on l'a vu dormir, il pourrait lutter contre le sommeil une autre fois.

 

Juste après le repas, il faut le faire mettre à son aise pour se glisser dans ses draps et se reposer, et surtout ne pas faire de bruit.

 

On peut constater un changement très rapidement, dans le caractère de l'enfant qui fait la sieste. Et encore plus s'il se couche à des heures raisonnables le soir.

 

On le constate dans son appétit, son travail scolaire, son comportement en général.

 

ATTENTION

 

Si vous en profitez vous aussi pour aller faire une sieste que ce soit sur le canapé ou dans votre chambre, prenez soin de fermer la porte à clef, ainsi que la salle de bain et la cuisine.

Les petits jusqu'à 6 ans peuvent faire des bêtises irréversibles.

 

Des enfants peuvent jouer avec les produits douche, ménagers, les couverts ou couteaux de cuisine, le lave-linge, le sèche-linge, la cuisinière…

Eloignez aussi les chaises des fenêtres ou encore mieux, fermez-les, vous les rouvrirez plus tard !

Commenter cet article

matelas bébé 30/10/2012 19:06


Je suis tout à fait d'accord avec vous et cela, en tous les points. J'aimerais juste ajouter quelque chose. Pour encourager un bébé ou un enfant à dormir, il faut aussi le séduire par un couchage
de qualité. Devant un superbe matelas en mousse, douillet et confortable, il ne pourra pas résister !


Stéphanie

systeme-d-pour-fauches 30/10/2012 21:12



Oui, évidemment, un lit accuillant, un matelas confortable et de jolis draps permettent à l'enfant d'aller rejoindre son lit avec bonheur !