Le déclic !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

La rentrée scolaire 2013/2014 s'est passé comme d'habitude, normalement.

Le cartable à roulettes tout neuf, la nouvelle trousse, le cahier de texte…La primaire: Le CE1 et le CE2 allaient offrir des bureaux à mes deux fils !

 

Comme les deux années précédentes, je me suis présentée aux élections des parents d'élèves, pas de surprise, une seule liste de 6 candidats sur 10 possibles, les parents n'ont pas pu, oser, voulu prendre part aux conseils de l'école…comprendre comment fonctionne l'école de leurs enfants, donner des idées pour l'améliorer !

 

Ma fille entrait au collège, 11 ans en 6ème option catalan.

 

 

Vacances…

 

Voici les vacances de la Toussaint, les premières vacances, les enfants sont crevés. Luc Peillon aurait-il raison, faut-il alléger les journées de classe en éliminant ¾ h pas jour pour les effectuer le mercredi ou le samedi ? Peut-être, pour les enfants dont au moins un parent peut les récupérer le soir à l'heure dite, mais les autres…ceux qui viennent déjà à l'école à 7h30 et qui n'en repartiront pas avant 18h, ça va leur apporter encore plus de fatigue en rajoutant un jour !

Bon, passons, moi la semaine à 4 jours et demi, je n'en veux pas, ni pour mes enfants, ni pour ceux dont je viens de vous parler !

Je suis à la maison, je peux m'en occuper de mes enfants, je peux aller les chercher sans problème à 15h30 ou 15h45 !

 

Un de mes fils me parle de son mal-être à l'école, il est seul dans la cour, il ne comprend rien en classe. Il manque d'attention, il est toujours dans la lune ou une autre planète vraiment très lointaine !

Vous lui expliquez une leçon correctement, en décortiquant tout, s'il s'agite (le pied, le crayon, le corne-page) il n'enregistre pas ! Quand on lui demande s'il a compris, il peut répondre que oui, puis…quand on lui pose une question pour constater que la leçon est bien apprise…il est incapable de résoudre un simple exercice !

 

Par contre, si on arrive à capter son attention, on l'empêche de bouger, on le rappelle à l'ordre toutes les 30 secondes, la leçon rentre bien et il peut mettre ce nouveau savoir en pratique de suite, et ça reste en tête !

 

Mais comment serait-il possible à un prof des écoles de s'occuper de l'instruction de mon fils tout en s'occupant aussi des 26 autres élèves ? Combien d'élèves sont difficiles à la comprenette ?

 

Mon fils a demandé que je lui fasse l'école parce qu'avec moi, il comprend !

Ce n'est pas mon fils qui commande, évidemment mais cette solution me trotte dans la tête depuis longtemps déjà ! J'y pensais pour ma fille qui a 24 ans maintenant, quand elle était au CE1 et qu'elle a manqué l'école pendant 6 mois à cause d'une coqueluche ! L'école voulait la faire redoubler, mais en 15 jours des dernières vacances, elle a rattrapé l'année entière en ne travaillant que 2h par jour ! L'institutrice était soufflée !

 

J'ai un autre fils, celui au CE1, il comprend très vite, il travaille parfois trop vite, ce qui l'amène à faire des fautes bêtes. Il est très vif d'esprit, rien ne va assez vite pour lui ! Il court, il saute, il a une vie sociale très importante surtout auprès des filles !

 

Ma fille ne s'éclate pas au collège, elle a 1 copine qu'elle beaucoup, 2 autres qu'elle apprécie aussi, mais s'il n'y avait pas l'option Catalan et sa prof préférée, elle préfèrerait aussi rester à la maison !

Je suis obligée bien souvent de tout lui réexpliquer ses cours avec mes mots, car en classe, elle n'a pas compris !

 

 

La décision

 

 

Sachant que les chances de changer les idées de Mr Peillon sont quasi nulles, et sachant maintenant que mes enfants ne feront pas la rentrée 2014/2015, je me suis demandé pourquoi perdre tout ce temps avec mes petits !

 

Pourquoi pas le faire de suite, surtout qu'il y a possibilité de commencer L'instruction en famille en cours d'année !

 

Je pense à la tête du directeur à la rentrée, il va tomber des nues, il ne va rien comprendre, mais il va me laisser faire sans tenter de me raisonner car ce n'est pas son rôle, ce n'est pas sa vie. Les profs vont me demander pourquoi ? Elles vont penser que je les accuse de mauvaise instruction ! Ce n'est pas le cas du tout, et il y en a une en particulier que j'apprécie beaucoup, c'est la 3ème fois en 4 ans qu'elle s'occupe d'un de mes enfants ! L'autre prof, je ne la connais que de vue. Elle n'a pas cerné mon fils et ne peux pas le faire par manque de temps.

 

Pour la réussite des élèves, il faudrait que Mr Peillon se penche plus sur la possibilité d'enseigner dans des conditions correctes dans l'intérêt des enfants plutôt que de regarder la chronobiologie des enfants. Le bruit, la promiscuité sont des éléments très perturbateurs, moins il y a d'enfants dans une classe même à multi niveaux, plus les enfants apprennent bien !

 

Entre ces problèmes, ces prochains horaires et mon envie de voir mes enfants avancer à leur rythme, je n'ai pas attendu trop longtemps pour prendre ma décision en accord avec mon mari, le papa des enfants ! Il a vu lui aussi qu'un des garçons n'allait pas bien ! En plus, s'il ne laissait pas trop paraître son malaise, s'il n'en parlait pas ouvertement, c'est son corps qui a envoyé un signe d'alerte avec des abcès à répétition depuis début septembre !

 

 

Je ne prends pas la décision de déscolariser mes enfants à la légère, j'analyse dans tous les sens !

Côté instruction, ils vont y gagner, car enseignement individualisé = plus de compréhension = + de réussite !

Sans regarder à l'élitisme, je pense que nous sommes toutes et tous fiers que nos enfants aient de bons résultats scolaires !

 

Ai-je le temps ? Je ne travaille pas, alors oui, j'ai le temps

Ai-je le niveau ? Euh, oui, je suis allée jusqu'au Brevet des collèges, ensuite j'ai suivi les études de 2 qui m'ont dépassée…alors oui, je peux les aider assez loin !

Jusqu'où ? Et bien  je pense que ça dépend des enfants, des élèves, des jeunes… S'ils sont devenus autonomes dans des recherches, je peux les aider après le collège, il suffit de prendre la leçon, comprendre la réalisation des exercices en exemple, et d'essayer un exercice avec corrigé…si le jeune n'a pas compris, on peut alors expliquer avec nos mots, une technique qui lui est plus familière la leçon à connaitre.

 

Maintenant, dans les chapitres suivants, vous aurez ma façon d'instruire, la magie des mots, des lettres, la balle au bond, le terrain, les expériences, l'envie, le choix du sujet…enfin, la technique et les supports que je choisis pour cette nouvelle instruction !

Commenter cet article

Jennifer 09/08/2014 11:44

J'ai pris la même décision pour exactement les mêmes raisons. Stupide cette décision de rajouter le mercredi matin en plus. Mes deux grands avaient l'école le mercredi quand ils étaient plus jeunes et on avait décidé à l'époque de libérer ce jour. Et aujourd'hui, on revient en arrière. Et cette idée que du coup, les enfants pourraient profiter de plein d'activités extra-scolaires ne pourra jamais se réaliser là où on habite. Comme vous dites, les enfants dont les parents travaillent vont avoir une semaine bien plus lourde! Je pars du principe que puisque je peux le faire et que les enfants sont très motivés aussi, et que j'ai envie de voir mes enfants s'épanouir dans leur apprentissages, c'est une bonne aventure à tenter.