La rémunération des mères au foyer, posons-nous les bonnes questions !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

11351117455_acdedf066a.jpg

 

 

 

 

 

Pas plus tard qu'aujourd'hui je lis, sur un site de parents, un article parlant d'une étude américaine qui aurait comptabilisé et convertis en salaire les heures quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles des mères au foyer !

 

L'ambiance a quelque peu dégénéré en commentaires, mais ceux-ci m'ont interpellée et appelée à vous soumettre ma vision des choses.

Ceci est Ma vision de la vie de la mère au foyer dans la société actuelle !

 

 

Maman, un choix

 

Devenir maman est un choix (ou devrait l'être), je laisse de côté les "accidents" de la vie faisant de certaines femmes des mères par contrainte.

 

On ne devrait pas se poser la question: "Puis-je avoir un enfant ? En ai-je les moyens ?"

L'amour devrait rester le seul leitmotiv au fait de vouloir devenir mère !

 

Ensuite, il faut penser à ces femmes, ces couples, qui désireraient devenir parents mais qui ne le peuvent pas par leur seule volonté, ils doivent avoir recours à la médecine: IAC, FIVette…IAD, FIV ICSI…ou encore avoir recours à l'adoption. D'ailleurs ce dernier point devrait lui aussi rester au choix des futurs parents, certains ne voulant pas enfanter eux-mêmes mais adopter un enfant du monde quel que soit sa couleur, son état de santé ou même son âge ! Ceci est un autre point sur lequel je reviendrais dans un autre article !

 

On ne nait pas mère, on le devient ! Du moins, dans un sens on nait mère pendant que l'on accouche pour la première fois, que l'enfant naisse viable ou non ! Oui, c'est dur à lire que l'on puisse perdre son enfant en le mettant au monde, mais on peut l'avoir perdu avant aussi et mettre au monde un enfant mort, il est possible aussi d'accoucher très prématurément de cet enfant par choix à cause d'une grave malformation…on devient mère aussi, même s'il n'y a pas d'enfant à élever !

 

Une mère peut refuser aussi cet état d'être mère, elle accouche sous X, elle abandonne son enfant, elle refuse cette maternité, c'est son droit, sa volonté, son choix, elle a beau avoir accouché, elle n'est pas mère, elle ne le sera jamais peut-être…

 

Maman c'est déjà un choix cérébral, un choix du cœur mais un choix avant tout !

 

 

http://www.e-monsite.com/photos/fp7i729a5af69pt1ktc9.jpg

 

Maman Louve, Poule, Fourmi ?

 

 

 

Il y a plusieurs sortes, espèces, variétés, races de mamans, vous ne pourrez pas me dire le contraire ! Maintenant il faut que chaque maman respecte l'autre…la maman parfaite n'existe pas, seule notre conscience doit rester notre guide…à condition, toutefois que l'on puisse agir en toute conscience !

 

J'en ai gardé 3 genres, les espèces dominantes…dont je vais vous faire part de ma propre vision ! Encore une fois, je ne juge pas, ma méthode ne sera pas plus mise en avant qu'une autre, seulement il est évident que c'est celle que je connais le mieux !

 

La maman louve:

 

C'est dans cette branche que je me situe personnellement !

La maman louve ne supporte pas que d'autres personnes s'occupent de sa progéniture ! Si elle y est contrainte, elle le vit mal, elle est triste !

La maman louve cherche toujours le meilleur pour ses enfants, elle y consacre ses journées jusqu'à l'indépendance des petits !

 

Elle vit à travers ses bébés, s'ils sont heureux, elle est heureuse !

Elle aime profiter de tous les moments de toutes les étapes de l'évolution de ses petits ! Elle ne veut rien rater !

 

La maman louve ne veut pas des mauvaises influences sur ses petits, elle a les crocs acérés, elle ne laissera approcher personne pour faire du mal à ses enfants, elle veille au grain, pour elle la fatalité n'existe pas, seule la protection extrême est synonyme de sécurité ! Elle ne fait confiance à personne !

 

Elle peut même décider d'éduquer elle-même ses enfants pour leur apporter encore une fois le meilleur, ce qui leur est adapté au cas par cas ! Ce que ne peut pas faire une école ! (La faute à trop d'élèves par classe, dans le seul but d'économies sur le dos de nos enfants !)

 

 http://www.demainonline.com/wp-content/uploads/Maman-poule.jpg

La maman poule:

 

La maman poule est un peu comme la maman louve mais elle laisse le soin à l'école d'instruire ses enfants !

Elle aura toujours un œil sur eux, elle les câline, elle les papouille, elle leur montre plein d'amour, elle est derrière eux pour les devoirs, dans les sorties, dans les parcs…ils sont rarement livrés à eux-mêmes ! Elle les guette de loin si jamais elle leur donne un peu de mou sur les rênes !

Elle les aidera au niveau des révisions, elle acceptera les copines, ou copains à la maison le WE !

C'est une maman cool mais qui veille au grain !

 

http://www.coloriageaimprimer.org/wp-content/main/2009_08/la-maman-fourmi-avec-ses-enfants-coloriage.jpg

 

La maman fourmi:

 

C'est une travailleuse et elle ne pourrait pas vivre en dehors se cette  société de consommation. Elle a besoin de travailler pour gagner sa vie pour consommer toujours plus, pour apporter l'abondance à ses enfants !

 

Elle se fiche de laisser des cents et des milles à des assistantes (périscolaire, nourrice, centre aéré) L'important pour elle c'est que son enfant se développe dans de bonnes conditions, qu'il apprenne autant que les autres, qu'il ait des copains tout en préservant sa vie sociale à elle !

Si en plus, le ou les enfants étaient premiers de la classe, ce serait la cerise sur le gâteau ! Et la maman fourmi aime beaucoup les cerises !

 

 

 

Si maman reste à la maison

 

 

Si maman reste à la maison par choix, peut-elle prétendre à un salaire même modique ? Peut-elle émettre juste l'idée d'obtenir un semblant de salaire ?

Personnellement je me dis que tout dépend du paysage social !

Attention, quand je parle de maman au foyer, c'est plutôt parent au foyer que j'aimerai mettre en avant car des hommes ses sentent et sont capables de s'occuper des enfants qu'ils éduquent, que ce soient les leur ou non !

On parle plus volontiers de maman au foyer, comme on parle de sage-femme…c'est un statut, si je puis dire, mais il est assexué !

 

 

Y a-t-il du travail pour tous à l'heure actuelle ?

 

Si oui, alors, c'est un choix délibéré ! Elle reste à la maison pour faire de ses enfants les adultes de demain, elle est présente pour eux, ne sera pas une charge pour la société mais pourrait tout de même prétendre à une accumulation de points en faveur plus tard d'une retraite, même minime !

 

Si non, elle libère la place pour un autre emploi, avec le nombre de chômeurs que l'on peut comptabiliser, c'est carrément un poids en moins pour l'Etat !

Mais si!

Le remboursement du pourcentage auquel il ou elle aurait droit pour les frais de garde l'abattement fiscal pour les frais professionnels comme la tenue, les déplacements, les repas, la charge pour la commune pour les sorties scolaires…L'indemnité pour le chômeur qui cherche ou pas du boulot…

On ne donnerait à ce parent que le tiers d'un smic pour qu'il reste à la maison pour s'occuper de ses enfants scolarisés ou non…(Pas encore en âge de l'être) cela ferait de grosses économies au pays, qui pourrait alors renflouer les caisses et la dette !

 

Tant qu'il n'y a pas de travail pour tous, acceptons que des personnes qui le désirent restent à élever leurs enfants en étant "au foyer" !

Ce ne sont pas des faignants, ce sont pour la plupart des parents qui aident leurs enfants à grandir dans la droiture pour arriver plus tard dans la société en personne responsable avec des valeurs simples mais respectueuses de la société !

 

Rémunérer une personne au foyer qui s'occupe de ses enfants permet:

Des places en crèches

Des places en assistantes maternelles

Plus d'obligation de scolariser TPS donc économies pour l'Etat et les communes

 

Des emplois vacants et peut-être un emploi par famille ce qui serait déjà une bonne chose !

Donc relancer l'immobilier et la consommation !

 

Rémunérer des personnes au foyer au tiers du SMIC sans compter le nombre d'enfants, sans toucher aux prestations de la CAF serait un avantage certain pour la France et ses citoyens actuels et futurs !

 

 

Si maman préfère travailler

 

 

Et c'est son droit, papa aussi !

Si c'est dans son état d'esprit, qu'elle le fasse, mais que l'on arrête aussi de lui mettre des bâtons dans les roues !

Pourquoi devrait-elle aller travailler juste pour le plaisir ?

Elle a aussi le droit d'(être rémunérée !

 

Arrêtons d'asséner des charges pas possible sur les employeurs, arrêtons de tout augmenter et en particulier les charges, la TVA…on paye tout plusieurs fois…avec les taxes à la pompe dans les magasins, les restaurants ensuite sur les impôts…la redevance, la taxe d'habitation …

 

Plus il y aura de taxe et moins il y aura de consommation donc, moins il y aura d'emploi plus il y aura de chômage, plus les petits villages dépériront, les écoles fermeront…la mort sera au bout du chemin !

 

Maman préfère travailler, donnez-lui les moyens xe travailler, mais permettez aussi à ceux qui veulent se consacrer à l'éducation de leurs enfants de le faire aussi !

 

Pas de jugement sans connaitre l'autre côté…

 

Je suis maman au foyer depuis 1981, et c'est juste depuis 3 mois que j'ai entrepris d'éduquer scolairement mes 3 enfants les plus jeunes, et j'espère le faire plus tard avec mes petits enfants…Bien sûr, j'apprécierais que ma contribution à l'avenir de la France en  amenant mes enfants à l'âge adulte avec une belle mentalité et de bons bagages soit valorisée et surtout que mes vieux jours soient indemnisés par une retraite décente !

Commenter cet article