La loi sur l'interdiction de fumer : les textes et leur application concrète

Publié le par Syb-L

La loi Evin aurait dû être une loi protégeant les non-fumeurs, mais au lieu de cela, il les emprisonne dans des salles fermées. Les relations entre les fumeurs et les non-fumeurs sont encore plus tendues qu'avant la loi, contre le tabagisme dans les lieux publics. Le respect mutuel devrait passer, au-dessus de la loi Evin.

Quand la loi Evin nuit gravement à la santé

Avant, au restaurant

Les restaurants étaient compartimentés : le côté fumeur, le côté non-fumeur.

Au niveau des tables fumeurs, ceux qui désiraient allumer une cigarette demandaient, si ça dérangeait la table voisine. Beaucoup faisaient attention aux enfants. Certains se retenaient de fumer un moment, par respect pour ceux qui mangeaient.

Quelques non-fumeurs avaient des gestes d'éventail, pour repousser les quelques volutes qui les enfumaient.

Après, au restaurant

Les non-fumeurs sont enfumés en permanence, il n'y a pas en terrasse le coin fumeurs et le coin non-fumeurs.

Au bord de la mer, on sort les tables en terrasse, les baies vitrées sont ouvertes, la fumée entre.

Le fumeur ne demande plus la permission pour allumer sa cigarette, il se fiche qu'il y ait des enfants, des femmes enceintes, il a le droit de fumer, c'est la loi.

Si le non-fumeur veut manger tranquillement et préserver ses enfants de la fumée, il doit aller dans des restaurants fermés.

Les lieux publics fermés

Les bars, les boîtes de nuit, les halls de gare, les lieux publics fermés sont exempts de tabac. Mais n'est-ce pas exagéré ?

Avec cette loi sur l'interdiction du tabac dans les lieux publics, les fumeurs fument plus qu'avant et les non-fumeurs aussi, passivement.

L'interprétation de la loi Evin

%%% La loi est une suite de textes consultable, sur le site Legifrance.gouv.fr, c'est un règlement de bienséance, qui est interprété comme chacun l'entend.

Le fumeur, comme le tenancier d'un commerce de débit de boisson ou de restauration y voit le droit, mais pas le devoir. L'intelligence de chacun devrait passer au-dessus de tous ces paragraphes de cette loi absurde. La loi est contournée, on y cherche les limites, on se conforme aux mots des textes. Droit ou bon droit? Devrait être la question.

Le non-fumeur doit accepter le fumeur, et le fumeur doit respecter le non-fumeur. Le tabac c'est aussi des dégâts matériels, les brûlures sur la moquette, la nappe, le fauteuil, la robe ou le t-shirt de la voisine dans un concert, des brûlures au pied sur la plage, etc. Faut-il une loi, pour interdire de poser les mégots allumés dans le sable ? Pourquoi ne pas utiliser de cendrier de plage ?

Faut-il une loi, pour interdire d'enfumer le voisin du dessus, qui a sa fenêtre ouverte ?

Yeah, I'm smoking a cigarette. You got a problem with that?cigarette
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

magnetic balls 05/05/2014 14:36

"The intelligence of everyone should go over all the paragraphs of this absurd law. The law is circumvented, they look for the limits. And this is how the laws are broken by the intelligent lawyers and make everything in the favour of the con. ".