L'Éducation nationale ou l'instruction nationale ?

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Ce petit article s'adresse aux parents

 

Il ne faut pas compter sur l'Éducation nationale pour éduquer nos enfants.

L'Éducation nationale a un devoir d'instruction, c'est tout. Ce devoir est déjà important.

 

 

Chacun son boulot

 

* Le rôle des profs

 

Les enfants doivent ingurgiter un énorme programme scolaire chaque année en un minimum de temps.

L'Éducation nationale alourdit d'année en année, le programme avec l'intention de devenir les vainqueurs de l'instruction en Europe.

 

Seulement nos enfants ne sont pas des robots à ingurgiter des données, et les profs ne sont pas non plus des androïdes. Ce sont des humains à part entière et ils ne peuvent pas faire plus  que ce qui est humainement possible.

 

 

Le prof doit inculquer un certain savoir aux enfants qui sont sous sa responsabilité. Il fait généralement du mieux qu'il peut, mais depuis quelques dizaines d'années, il ne peut plus donner cette instruction dans de bonnes conditions.

 

Pourquoi ?

Parce que les familles se reposent sur le mot éducation ou éducateur dont on affuble à tort le corps enseignant.

 

 

* Le rôle des parents

 

Les parents doivent veiller à l'éducation de leurs enfants.

Ils doivent apprendre à leur enfants:

 

Le respect:

Le respect de soi, d'autrui, de la nature, des animaux.

Le respect est déjà le fait d'écouter, de laisser parler les autres, de lever le doigt pour parler, de ne pas chuchoter, de ne pas chahuter…

C'est aussi, ouvrir la porte, aider la personne qui a des charges trop lourdes, laisser passer les gens, laisser sa place à une femme enceinte ou une personne âgée…

Le parent ne doit jamais dire du mal d'un prof devant son enfant, ça le pousse à manquer de respect à ce prof.

 

 

La droiture:

La droiture englobe le respect et l'attention, on écoute, on obéit. On ne met pas en danger ses camarades. On ne cherche pas à faire le mal, même "juste pour rigoler".

 

Les parents doivent montrer de l'amour, et de la sévérité pour leur enfant. Plus ils auront de limites, et plus ils se sentiront aimés et en sécurité. Ils en ont besoin, c'est vital pour eux.

 

L'enfant cherchera toujours à pousser les limites, on ne doit pas céder, mais on doit les pousser un peu de nous-mêmes quand on sent que l'enfant a évolué pour qu'il ne soit pas étriqué et renfermé sur lui-même.

 

L'éducation est le fait d'accompagner l'enfant sur le bon chemin.

Cela fait tellement plaisir d'entendre dire que notre enfant est bien éduqué.

Mieux un enfant est éduqué, et mieux il apprend à l'école. Il est plus facile de s'instruire dans le silence d'une classe plutôt que dans le chahut.

 

Il est vraiment dommage que les élèves perturbateurs empêchent les autres de s'instruire, qu'ils aient la cote auprès de leurs camarades.

Il y a bien des années en arrière, il y avait le cancre de la classe, mais ça n'empêchait pas les autres de travailler. Maintenant, quand un enfant se tient correctement en classe c'est l'exception. N'y a-t-il pas un problème quelque part ?

 

 

L'amour du travail bien fait

 

Les enfants se lassent très vite de ce qu'ils font. Leur attention est limitée.

Selon l'âge auquel ils se trouvent, on peut capter leur attention  un quart d'heure, ou  trois quarts d'heure, ensuite il faut changer d'activité.

 

Il faut suivre le rythme de l'enfant mais le pousser à terminer le travail qu'il a commencé?

On peut lui demander de reprendre l'activité laissée en suspend le lendemain, ou quelques heures plus tard.

 

A savoir, que tout ce qui concerne le coloriage, la peinture et autres activités mettant en scène la couleur, elle doit être utilisée qu'à la lumière du jour, ou une lampe qui reproduit la lumière du jour, lumière blanche froide.

 

La lecture, le calcul doivent être effectués le matin, l'enfant est plus réceptif.

Bien que la lecture puisse être utilisée aussi au coucher, mais là, c'est dans le but de se détendre et on ne s'arrête pas sur les fautes, mais juste sur le fond de l'histoire qui doit l'aider à s'endormir !

 

L'enfant doit terminer à son rythme tout travail qu'il a commencé.

Ranger sa chambre en est un, et très important. Sa chambre et le reflet de ses pensées, de sa façon de travailler.

Si sa chambre est en fouillis, il ne travaille pas avec application. Ses cahiers ne doivent pas être très propres et bien écrits.

 

Il faut lui apprendre à ranger sa chambre d'une façon compartimentée. Chaque à sa place, et une place pour chaque chose !

 

Un dessin, une maquette, un puzzle, une construction en légo doivent être menés à leur terme.

Il faut parfois les aider, l'important c'est d'aller jusqu'au bout, et de lire la fierté dans son regard.

Commenter cet article