Comment surmonter un divorce ?

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Surmonter un divorce ou une séparation est difficile, que le couple soir homosexuel ou mixte, avec ou sans enfant, la rupture est toujours douloureuse. Par la rupture, on met en évidence un échec, et même si on est le demandeur de cette séparation on en souffre. Il faut savoir rebondir et déculpabiliser.

 

 

Comment surmonter un divorce ?

 

Il est impossible de sortir indemne d'une rupture, que ce soit un divorce ou la fin d'un PACS ou d'un simple concubinage. Que l'on soit parents, homosexuels, cultivé, aisé personne ne peut sortir d'une rupture sans avoir la vision de l'échec !

Financièrement, surtout s'il y a des enfants, il y a des solutions plus ou moins rapides. Il faut tout d'abord poser une demande de séparation de corps au tribunal et demander l'aide d'une assistante sociale qui saura nous guider. A côté de cela il y a les aides psychologiques, que l'on peut trouver sur Internet dans des forums ou sur des sites plus ou moins spécialisés.

Si on n'a pas d'enfants et que l'on est une femme qui n'a jamais travaillé, il y a aussi des aides sociales mises en place pour nous aider à trouver un travail et en attendant nous octroie une somme mensuelle pour pouvoir vivre, manger et se loger.

Il y a des solutions pour se sortir de l'échec d'un mariage.

 

 

Trucs et conseils

 

Le mieux, est de pouvoir retourner dans sa famille et y être hébergé le temps de trouver une solution. La famille devrait nous aider en nous remontant le moral, et en nous nourrissant, nous logeant.

Les amis, les vrais, quand ils ont de la place, peuvent aussi nous dépanner quelques temps, mais pour rester amis, il faut aussi que cette situation ne dure pas trop longtemps.

Les forums de discussions sur Internet peuvent nous aider à comprendre que l'on n'est pas seul fautif, dans un divorce ou une séparation, on est deux.

Pour un divorce, il vaut mieux tenter de prendre un avocat commun, pour éviter de se casser du sucre sur le dos, surtout s'il y a des enfants.

Le divorce n'est pas une formule pour s'enrichir, et plumer l'autre sur les conseils d'un avocat n'est guère valorisant.

 

Mon avis

 

La souffrance due à la séparation doit s'évacuer, mais pas d'une façon malsaine en hurlant sur l'autre, en prenant à témoin des amis ou la famille ou encore moins les enfants. Il faut en parler, pleurer, si l'on n'a personne, alors il faut consulter un psy ou un médecin.

Je pense aussi, que l'on doit s'éloigner des amis communs que l'on met dans l'embarras en leur ressassant notre peine, ou nos griefs.

On doit sortir, faire de nouvelles rencontres, s'inscrire peut-être dans une salle de sport pour  trois mois, changer sa garde robe, changer de coiffure, de parfum.

En se séparant d'avec une autre personne, on se sépare aussi de l'être que l'on était avec elle.

Commenter cet article

avocat marseille 12/11/2013 07:21


Bonjour, 


J'ai remarqué que les personnes venant juste de divorcer prennent soit un thérapie chez les psy ou soit qu'il est déja en couple et qu'il poursuit sa vie sans se retourner. 

systeme-d-pour-fauches 12/11/2013 07:31



Bonjour,


Peu de personnes passent par le psy, mais il est évident que toute rupture fait mal. Que l'on soit demandeur de cette séparation ou qu'on la subisse, le résultat est pris plus ou moins comme un
échec ! Il est vrai que se lancer dans une autre aventure amoureuse peut guérir les plaies plus rapidement !