Comment soigner un panari ?

Publié le par systeme-d-pour-fauches

http://www.chirurgiemain.fr/wp-content/uploads/2009/02/11.jpg

 

 

 

 

Un panaris est un amas de pus causé par un traumatisme ou un corps étranger. Si l'infection est importante il faut consulter rapidement, le traitement antibiotique s'impose. Si le panaris est au stade I ou minime, on peut utiliser des bains médicamenteux ou éventuellement de l'eau de Javel diluée à 1/20ème.  

 

Comment soigner un panaris ?

 

Un panaris commun est souvent le résultat d'un micro blessure, d'une écharde, ou une petite peau arrachée autour de l'ongle. Des germes extérieurs entrent dans la blessure et l'infectent causant une forte douleur et donnant une couleur rouge au bout du doigt. La peau est tendue, et la plaie devient blanchâtre, gorgée de pus.

Si la blessure est petite, l'étendue de la rougeur minime, on peut se soigner soi-même ou avec l'aide du pharmacien.

En premier lieu, s'il s'agit d'une écharde il faut l'enlever, sans entailler la peau. Si elle n'est pas accessible, il ne faut pas la toucher. Tremper le doigt dans une bouteille d'héxomédine® transcutanée,  pendant 1 à 3 minutes, pas plus. Répéter l'opération 2 fois seulement dans la journée. Attention tout traitement effectué avec le doigts trempé dans le flacon nécessite que le flacon soit vidé et jeté  après la fin du traitement !Une bouteille ne restera ouverte plus de 15 jours...on détruira le produira 15 jours après l'ouverture !

 

Les autres remèdes

 

Attention de ne pas utiliser ces remèdes en même temps. Le Dakin Cooper stabilisé est une  solution qui s'utilise pure, elle est à base de chlore. Le mode d'utilisation est le même que pour l'Héxomédine® transcutanée. Si le panaris fait son apparition un jour férié ou la nuit, on peut pour quelques heures utiliser de l'eau de Javel dilué à 1/20ème. Eviter ce bain de doigt pour un enfant.

Avant tout bain de doigt dans une solution médicamenteuse, il est impératif de bien se laver les mains au savon, et de les sécher complètement. Les solutions peuvent s'avérer inefficaces sur des mains humides.

Consulter si le panaris persiste ou récidive. L'infection peut en entrant dans le sang causer une septicémie qui est beaucoup plus difficile à soigner.

 

Mon avis

 

Pour un panaris de plus de 1cm d'auréole rouge et tendue, il faut consulter au plus vite, le médecin fera une incision, nettoiera la peau et la blessure puis prescrira des antibiotiques. Le mal blanc, n'est pas un mal anodin et peut causer de fortes fièvres, des douleurs insupportables, et il ne faut pas avoir peur de consulter. Mieux vaut aller voir le médecin pour pas grand-chose que de faire le costaud et finir à l'hosto.

Le pharmacien est de bon conseil, et peut nous indiquer s'il y a lieu de consulter ou non, il donnera alors, les directives à suivre pour se soigner sans faire d'erreur.

Commenter cet article

compresse 25/09/2012 18:05


Bonjour,


Merci pour les conseils car les informations sont utiles au cas où on devrait faire face seule à ce genre de cas.

systeme-d-pour-fauches 25/09/2012 18:13



Merci pour votre commentaire ! Je cherche de par mon expérience à soulager les petits maux du quotidien !