Anti-nuisible : les meilleures solutions

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Pour lutter contre les nuisibles il y a les produits chimiques, mais il y a aussi des solutions plus écologiques et surtout moins dangereuses. Il ne faut pas minimiser les dangers de chaque produit sur les autres animaux et les humains. Les cages, les papiers d'aluminium et beaucoup d'autres astuces sont les meilleures solutions.

 

 

Un nuisible, un produit chimique

 

Le nuisibles comme les oiseaux, les corbeaux, les rats, les souris, les fouines, les limaces, les taupes, les guêpes, les fourmis, les mouches ne se combattent pas de la même façon, il y a donc autant de produits que de nuisibles. Si les produits chimiques vendus dans le commerce sont efficaces, ils provoquent aussi des accidents souvent irréversibles.

 

Un chat mange une souris qui s'est empoisonnée avec de la mort au rat, il est condamné.

En enfant voyant des granulés colorés peut les mettre à la bouche. Le petit qui marche à quatre pattes, mettra à un moment ou à un autre les mains à la bouche et s'empoisonnera, les produits contre les fourmis sont très dangereux pour eux, tout comme le désherbant, et les engrais à gazon.

 

 

Les cages pour piéger les rongeurs

 

On connait la célèbre tapette à souris qui a pour but de tuer la souris qui s'aventure au fromage appât, mais la souris n'est quelquefois que prisonnière et souffre énormément.

Il existe des cages pour piéger les rongeurs comme les souris, les rats, les fouines. Elles sont de différentes grandeurs selon le gabarit de la bête à piéger. Une fois emprisonné, le rongeur peut être relâché en pleine nature. Les chasseurs en profitent quelquefois pour noyer l'animal piégé en plongeant la cage dans un grand bac d'eau.

 

Les taupes, peuvent aussi s'attraper de cette manière. Des ondes sont dispersées par certains trous, la taupe s'enfuit donc par une autre sortie et se piège dans une cage dont la porte se referme derrière elle.

 

 

 

Eloigner les oiseaux avec des objets brillants ou bruyants

 

 

Dans les champs, des agriculteurs mettent des produits pour empoisonner les corbeaux, mais les petits rongeurs en font aussi les frais et de là, la chaîne alimentaire est touchée. On voit des buses à terre, paralysées.

 

On peut éloigner les corbeaux avec des longs fils argentés volants au vent, c'est simple et non polluant.

Dans les jardins, on éloigne les oiseaux de cette manière aussi, on peut utiliser des CD ou DVD fichus  que l'on accroche à des branches d'arbres comme dans les cerisiers.

 

Les étourneaux, ne pourront être effrayés que par des bruits  violents de claquement, détonations ou des cris d'étourneaux en détresse ou encore de cris de rapaces qui sont les prédateurs des étourneaux.

 

 

Les insectes, et petites bêtes

 

Pour les insectes, on peut créer un barrage grâce à un produit "barrage à insectes" biologique e en déposant sur les rideaux et autour des fenètres.

 

Les guêpes peuvent être piégées dans un bouteille en plastique que l'on coupe à un tiers de goulot et que l'on pose à l'envers dans le le reste de la bouteille où on met de la confiture ou du sirop de fruits.

 

Le chemin de sel empêche les limaces de passer, la bière est un piège dans lequel elles viennent se noyer. Déposer des bocaux à moitié enterré avec de la bière autour des fraisiers.

 

 

Les fourmis et les mouches nécessitent une désinsectisation professionnelle quand elles sont trop nombreuses. Il est impossible de s'en débarrasser seul.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article