Alice Cooper : biographie

Publié le par systeme-d-pour-fauches

alicecooper.jpg

Vincent Damon Furnier né en 1948 à Détroit forme son premier groupe à l'âge de 16 ans. Le succès du groupe de Rock Alice cooper arrive en 1971. En 1974, il se retrouve seul sur scène avec le même nom. Des hauts et des bas jalonnent toute sa carrière jusqu'à nos jours, 5 concerts sont prévus en 2011.

 

 

Premiers pas

 

Alice Cooper est né Vincent Damon Furnier en 1948 à Détroit, il a des origines françaises, sioux et irlandaises. Son enfance a été baignée par la religion, son père est prédicateur laïc. A  seize ans il monte un groupe de rock avec des copains ils font des reprises en play-back des Rolling Stones et des Beatles. Ils changent plusieurs fois de nom avant d'opter en 1968 pour Alice Cooper group. Le groupe développe un Shock Rock. Le groupe affiche un look déjanté, leur musique est hard, heavy, psychédélique, en tout cas, éclectique. Il surfe sur toute la vague du Rock en gardant cette physionomie malsaine.

Repéré grâce à leur image par Franck Zappa qui leur fait enregistrer 2 albums qui ne cartonnent pas, ils montrent qu'ils sont de vraies bètes de scène.

C'est en 1971 que le groupe croise le chemin de Bob Ezrin et le succès. 2 disques naissent de cette union Love it to death et Killer, puis Under my wheels et Desperado  sont deux nouveaux succès.

Vicent prend de plus en plus d'importance et cache le reste du groupe derrière ses extravagances. Il découpe des poupées à la hache sur scène, met en scène sa mort avec une chaise électrique, le gibet, la guillotine, et même un énorme Boa.

Le groupe le lâche, trop fatigué par le rythme et le narcissisme du chanteur.

 

Sa carrière

 

Vincent se retrouve seul, il garde le nom du groupe pour sa carrière solo. Il s'entoure de nouveaux musiciens et se lance un peu dans toutes les directions musicales en gardant son look d'enfer. L'album Welcomme to my nightmare réalisé en 1975 est un succès. Le disco arrivant, un problème d'alcoolisme et Alice Cooper commence à sombrer. Il tente de résister, avec des ballades  Only woman bleed en 1975, I never cry en 1976, You and me en1977, How do you do gonna see me now en 1978, ses plus gros succès commerciaux.

De 1978 à 1984, il fait de la scène, des disques et des cures de désintoxication. Il joue au yo-yo entre le succès et l'insuccès, il crie ses souffrances dans les chansons et bois pour les oublier.

Depuis 1986,  il est sobre et remonte la pente, il troque son look des débuts contre celui digne des films d'horreur. Il s'entoure de bons musiciens et le titre He's back devient la bande originale du film Vendredi 13.

Les années 90  voient naître les titres Trash, Only my heart talkin et poison passent en boucle sur les radios. Après quelques années  de vide Alice Cooper revient dans les années 2000 l'accueil de ses nouveaux titre est partagé, le public frileux, mais Alice S'accroche.Ses Titres sont noirs, il parle des actualités, la guerre, la misère.

 

 

Actualité et  engagements

 

A force de ténacité depuis ses débuts en 2008 il sort son 25ème album Along came a spider. En mars 2011 Alice Cooper sera intronisé au sein du Rock'N Roll Hall of Fame. 5 concerts suivront Aux USA, Toronto et Londres.

Il a ouvert un restaurant à Phoenix, le Alice Cooper's Town.

Il a financé entièrement la réfection du panneau Holliwood.

Il a fondé la Solid Rock Foundation pour venir en aide aux jeunes défavorisés.

 

Il a joué son propre rôle en 2012 dans le film Dark Shadows de Tim Burton.

 

 

 

 

Publié dans Idées cadeaux

Commenter cet article