Fermeture d'école ? Ouvrez la votre !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Fermeture d'école ? Ouvrez la votre !

Vous battre contre la fermeture d'école est impossible, vous avez perdu d'avance !

Là-haut, ils ont dit: "Si moins de tant d'enfants dans une école, vous la fermez !"

Question d'économie !

 

Vous avez des droits, dont celui de créer votre propre école. Autant profiter de la fermeture de l'école pour la reprendre, en école hors contrat, par exemple, en école parentale.

 

Pourquoi votre mairie ferme t-elle l'école ?

 

Ce n'est pas de gaité de cœur que votre mairie a voté la fermeture de l'école. L'école est importante dans un quartier, la proximité permet à l'enfant de rentrer manger à la maison à midi, se lever plus tard et aller à l'école à pied.

 

Depuis quelques années déjà, des économies importantes sont faites sur la tête des enfants. Le gouvernement cherche à renflouer les caisses en minimisant, par exemple, le nombre de professeurs des écoles et des collèges.

 

Le ministère de l'éducation nationale donne ses ordres aux Académies qui se trouvent dans l'obligation d'ouvrir et de fermer tant de classes ou d'écoles. Celles-ci par l'intermédiaire des Inspections académiques départementales donnent à leur tour leurs ordres aux mairies. Toutes les écoles sont au courant au moment du second conseil de classe qui a lieu aux environs de fin décembre/ mi janvier d'un risque de fermeture si le nombre des élèves ne change pas dans les plus brefs délais. La seule façon pour l'école ou la mairie d'éviter la fermeture est de prouver que les comptes sont devenus obsolètes et qu'il faut refaire un nouveau comptage.

 

Si l'école se trouve en campagne et que c'est la seule de la commune, c'est le début de l'agonie ! Les boutiques vont fermer les unes après les autres, les maisons vont être vendues, les jeunes ménages avec enfants vont partir, et très peu vont venir s'installer sur la commune. Les derniers commerces à fermer seront, l'épicerie et le Café restaurant !

 

Comment remédier à la mort de la commune ou du quartier ?

 

Regroupez-vous en tant que parents, surtout les parents ne travaillant pas, et profitez de cet avantage pour sauver votre école !

Non, vous ne sauverez pas l'école de la République, mais celle de votre village !

 

Le maire sera certainement derrière vous, car il en va de l'avenir de sa commune.

Il aimerait bien garder ses enfants et ses commerces en bonne santé !

Si l'école ferme, elle va être ou bien à l'abandon ou recyclée en logements ou dépendance de la mairie. Elle peut aussi être vendue !

 

Dès que vous connaissez l'éventualité de la fermeture de votre école, rassemblez-vous entre parents pour créer un dossier présentant un projet d'école hors contrat ou même parentale à la mairie ! Ceci pour disposer des locaux de l'ancienne école, avec le loyer qui s'y attache.

Les parents devront bien sûr mettre la main à la poche pour pouvoir continuer de mener leurs enfants à l'ancienne école ! C'est le prix de la liberté !

 

Cette nouvelle école peut aussi ouvrir dans un autre établissement, une maison, une structure avec au moins 2 pièces et des commodités avec l'eau et l'électricité aux normes !

 

 

Une école parentale ? Comment s'y prendre ?

 

Si vous ne pouvez utiliser les locaux de l'ancienne école ou aucun autre lieu prposé par la mairie, si vous avez trouvé un endroit aux normes, lancez-vous !

 

Il vous faut un directeur, ceci est impératif !

 

Directeur (trice):

 

Avoir la nationalité française

Il doit disposer d'un casier judiciaire vierge

Avoir au moins 21 ans

Être titulaire du Bac

 

Il vous faut aussi des enseignants

 

Enseignants:

 

Ils doivent disposer d'un casier judiciaire vierge

Etre de nationalité française pour une école hors contrat ou sous contrat

Être titulaire du Bac pour une école hors contrat ou sous contrat

 

Mais

 

Pour une école parentale, aucun diplôme n'est nécessaire pour les enseignants, seule leur capacité d'enseignement compte aux yeux des autres parents et du directeur (trice).

 

Il faut que tous les parents, enseignants ou instructeurs et le directeur soient d'accord sur l'organisation et le système d'enseignement, la pédagogie à utiliser.

Il est possible d'utiliser plusieurs pédagogies: Freinet, Montessori…ou autres, si l'enfant comprend mieux une technique qu'une autre, ceci en accord avec les autres participants.

 

Il n'y a pas d'autorisation d'ouverture d'école à demander mais une déclaration à faire à la mairie, à la préfecture et à l'académie. L'attestation est très rapide, elle met environ 3 mois à vous parvenir une fois le dossier envoyé.

 

Les parents peuvent enseigner à tour de rôle ou être présents tous les jours, de façon bénévole la plupart du temps. Le directeur quand à lui devra être rémunéré et devra s'acquitter de tous les frais occasionnés par le bon déroulement de l'éducation et les moyens pour y parvenir.

 

Qu'est-ce que ça change pour l'enfant ?

 

L'enfant avance à son rythme !

Il peut arriver à l'école à l'heure qu'il veut, pourvu qu'il soit assidu au quotidien !

On le voit progresser à une rapidité phénoménale, car il reprend goût à s'intéresser à tout. Il pose des questions, il s'approche d'objets éducatifs inconnus, y prête attention, cherche le fonctionnement, s'interroge, interroge les autres, donc communique de lui-même. Son attention sera rapidement attiré par d'autres ateliers, images, livres…il a soif d'apprendre, de savoir…

Les classes sont réduites, peu d'élèves par groupes moins de bruit, donc moins de stress, plus de respect, moins de fatigue !

 

L'enfant peut passer d'un niveau à l'autre sans barrage. Le contact entre les enfants de tous âges est un atout ! Des petits peuvent apprendre des choses aux plus grands et vice et versa !

Le partage est constant ! Il y a beaucoup d'adultes pour les entourer et répondre à leurs attentes !

 

J'espère vous avoir ouvert les yeux sur une possibilité de sauver votre école autrement que par la force. Au contraire, utilisez la force de l'autre pour la retourner à votre avantage.

Vous serez à la hauteur, et, au pire, si ça ne fonctionne pas, vous aurez au moins essayé ! Vous pourrez être fier de vous !

 

Les habitants du village seront certainement derrière vous pour vous aider avec des dons !

Il suffit de faire savoir que tout le monde est bénévole et que c'est vous qui devez payer pour le fonctionnement de celle-ci pour que les dons affluent ! Les gens du village aiment leur commune et feront tout pour la sauver ! Les dons sont souvent anonymes.

 

Encore une école prête à fermer à Marcillac Lanville.

D'autres écoles ont déjà fermées il y a plus ou moins longtemps, vous pouvez les rouvrir ou en ouvrir une autre dans tous les villages de France, maintenant, vous le savez !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article