La Lactation induite, l'allaitement est possible pour les mères adoptantes

Publié le par systeme-d-pour-fauches

La Lactation induite, l'allaitement est possible pour les mères adoptantes

Ne vous est-il jamais arrivé de demander à une jeune maman qui vient d’accoucher : « Tu l’allaites ? » Question que l’on pose juste avant ou juste après l’autre question qui tue : « Et il fait ses nuits ? » Ben voyons, bien sûr !! Bébé a trois semaines, J’ai de telles cernes sous les yeux qu’ il faut que je fasse attention de ne pas marcher dessus, les cheveux dressés en épis, même avec une tonne de gel, ils restent indisciplinés !! La réponse a l’air évidente, mais…on la pose quand même !!

« Ah bon ! Tu allaites, tu étais obligée, il ne veut pas le biberon ? »

Question idiote n’est-ce pas ? Et pourtant, on me l’a déjà posée !!

 

 

L’allaitement est un choix !

 

Un choix de la mère dans 90% des cas, il y a bien sûr des cas extrêmes et médicaux : Hépatite C, HIV positif ! Et de temps en temps, c’est l’enfant lui-même qui décide de refuser le sein !!

L’allaitement est plus ou moins facile, tout se joue les 3 premiers jours !

Si bébé prend bien entièrement le mamelon dans sa bouche pour téter, qu’il est bien orienté face à sa maman, tête et corps, qu’on ne le laisse pas au sein quand il s’est endormi, on a toutes les chances d’éviter les crevasses et d’avoir un allaitement en or !!

 

Les bénéfices pour maman

 

Quand il tète, bébé aide notre corps à reprendre ses belles formes intérieures et extérieures !

 

– Intérieures, car l’utérus reprendra sa taille normale et sa place beaucoup plus vite !! D’ailleurs, le plus gros du travail se fait pendant les 48h suivant l’accouchement, et on le sent passer !!Plus le nombre d’accouchement est élevé, et plus la douleur est intense !! A partir du quatrième ou cinquième enfant selon les médecins, la douleur a atteint son paroxysme !

 

– Extérieures, car cette culotte de cheval qui habille le haut extérieur des cuisses, bébé va s’en nourrir ! A partir du deuxième mois d’allaitement le corps va puiser dans ces graisses tout ce qui est nécessaire à l’enrichissement du lait !!

Entre le premier jour et le deuxième mois, la couleur et la qualité du lait ont bien changées !! Il évolue constamment, à la demande de bébé, au cours de la journée et même au milieu de la tétée, la qualité du lait change !! Bébé peut avoir tout à coup plus soif, ou plus faim, alors sa succion diffère et le lait se modifie pour s’adapter à ses besoins !! L’allaitement est une merveille de la nature !

 

Les seins ne « tombent » pas plus si on allaite ! Il faut utiliser un bon « soutien-gorge » à armatures, pour soutenir convenablement la poitrine qui est plus lourde !

 

Pour Bébé

 

Au niveau du bébé, pourquoi refuse-t-il le sein ?

Dans son liquide amniotique bébé baignait dans le goût des aliments avalés par maman, il ne les appréciait pas tous d’ailleurs et il le faisait savoir !! Les asperges, l’artichaut, le café, le tabac….et bien d’autres encore, mais il ne pouvait faire autrement que de les subir!! Au sein, c’est lui qui décide, il est en mesure « de dire non ! » Et si on vient à le forcer, ça va être des crises de larmes de son côté, des vomissements, des crises de nerfs du côté de la maman, ainsi qu’un état dépressif se sentant mal aimée par son propre enfant !!

Il y a aussi d’autres raisons, comme le bec de lièvre, un problème au palais etc…Je ne suis pas assez érudite pour en parler !!

 

Certaines mamans pour des raisons obscures ne peuvent absolument pas allaiter ! Elles n’ont pas de lait !!C’est rare, mais ça peut arriver, et bien sûr, ces mamans là avaient choisi l’allaitement maternel !

 

 

Au temps des nourrices...

 

Dans le temps, ces femmes faisaient appel à des nourrices, comme leurs noms l’indiquaient clairement, elles nourrissaient l’enfant qui leur était confié, généralement au sein, ou on venait chez elle chercher du lait pour nourrir le bébé !! Ces nourrices avaient eu des enfants, et continuaient d’entretenir leur lactation, pour gagner leur vie !! C’était leur métier, elles étaient connues par bouche à oreilles, et certaines s’étaient forgées une solide réputation ! On venait de loin pour confier un bébé à ces dames nourricières !!

 

 

L'adoption jusqu'au bout des seins

 

Imaginons maintenant que nous soyons face à une maman qui vient d’adopter !

Allez-vous lui poser la question : « Et tu l’allaites ? »

Ca parait ridicule, d’allaiter un enfant quand on n’a pas accouché, et de surcroît si le bébé a déjà six mois !!

 

Et bien, non ! Ce n’est pas ridicule !! Et là, commence véritablement mon avis, je trouve scandaleux qu’on soit si peu informés de cette possibilité d’allaiter un enfant adopté sans jamais avoir accouché !!

 

Nous sommes des mammifères, certes, mais nous n’avons rien à voir avec les vaches ( ça rassurera peut-être celles qui n’allaitent pas en prenant cette formule comme excuse)!! Nous n’avons pas besoin d’accoucher pour pouvoir allaiter !!

 

C’est une histoire d’hypophyse ou glande pituitale, il suffit de solliciter les seins par la tétée pour que très rapidement, la lactation se fasse !! Je précise que seul le bébé a ce don, il a une façon bien particulière de « commander » le lait !

 

Vous rendez-vous compte de l’intensité de cette nouvelle pour une future maman adoptante ?

Elle n’aura pas porté cet enfant tant attendu, de plus ce ne sera pas un nouveau-né, il aura très certainement entre trois mois et neuf mois, si elle « choisit » l’allaitement maternel, elle pourra elle aussi connaître les joies de « la maternité » !

 

Seulement si elle désire l’allaiter vraiment, c'est-à-dire, lui donner des repas au sein et non juste une petite gourmandise de temps en temps, il faudra une énorme préparation !

Six mois de médication avant l’arrivée du bébé sont nécessaires : Ca passe par la pilule pendant quatre mois et demi et la prise de Dompéridone, un médicament (contre les nausées et vomissements) utilisé ici pour ses effets secondaire sur l’augmentation de la sécrétion de prolactine (hormone qui stimule la production lactée).

Six semaines avant l’arrivée du bébé, elle commencera à « tirer son lait » toutes les trois heures pendant cinq à sept minutes pour chaque sein et à les masser pour favoriser la lactation (là, le papa peut jouer un rôle très important)!! Un mois avant la venue du bébé, elle tirera son lait la nuit aussi ! La lactation va s’installer et ne doutons pas que le bébé sera ravi de téter sa maman !!

 

Même si le bébé a huit mois, il tétera ! C’est un besoin, c’est sa façon à lui d’adopter sa mère !!

Pour celles qui ont accouché et allaité, il est certain que l’enfant qui a été sevré ou qui s’est sevré tout seul refusera qu’on le remette au sein !! Ce n’est pas le cas de l’enfant adopté !!

C’est encore un cadeau que la nature fait à ces deux êtres qui vont se découvrir ! Ce sera à ce moment qu’ils vont apprendre à se connaître, la douceur de la voix de la mère et le regard intense du bébé qui boira ses paroles, en s’abandonnant dans ses bras !! La mère va se sentir maman et le petit par l’absorbtion de sa sève y implantera ses racines !

 

Je suis certaine que malgré toute cette médication, un grand nombre de « mamans adoptantes » seraient partantes pour allaiter « leur » enfant !!

Je ne vous parlerai pas de tous les bienfaits de l’allaitement maternel au point de vue de la santé du bébé !! Vous commencez à les connaître par cœur !! Heureusement, l’allaitement maternel est revenu à la mode !!Et comme dirait « bébé Coffe : « Et c’est tant mieux, parce qu’y en a marre » » !!

 

Parlons de LA LACTATION INDUITE ouvertement !!

Parlons en dans les écoles en SVT au moment où nos enfants étudient le système reproducteur !!

Sur dix personnes qui vont lire cet avis, combien n’avaient jamais entendu parler de la lactation induite ?

 

Dans certains pays, c’est la grand-mère qui allaite l’enfant, et en Europe, il y a aussi des cas de grand-mères ayant pris le relais de leur fille ou belle-fille disparue !! L’enfant étant habitué à tétouner à telle heure, faisait « la comédie » et la grand-mère le mettant au sein régulièrement eut la surprise de « refrabriquer » du lait en petite quantité !!

 

Combien de mamans adoptantes ont donné le sein en cachette !! Vous trouvez ça normal, qu’elles aient honte d’un acte d’amour maternel ? C’est une relation bénéfique pour la nouvelle mère et l’enfant, une façon de s’identifier l’un par rapport à l’autre, mère et fille, ou mère et fils !!

Les mères adoptantes peuvent donc si elles le souhaitent donner le sein à leur bébé en toute confiance, sans avoir peur d’être montrée du doigt, car la société est assez évoluée pour comprendre ce geste, puisque maintenant elle sait que c’est un geste normal et bénéfique ! Car c’est bien là que le bât blesse, il faut que la société soit d’accord et ne joue pas les ignorantes pour que chacun s’épanouisse en paix !! Il faut faire partie d’un moule et ne pas en déborder !!

Messieurs les nouveaux papas adoptants, soyez fiers de dire à vos parents, à vos collègues et à qui veut l’entendre, « ma femme allaite notre enfant !! »

C’est une phrase tellement banale et si belle à la fois !

 

 

Commenter cet article