Battez-vous contre les fermetures de classes

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Battez-vous contre les fermetures de classes

La carte scolaire 2017 commence à faire son apparition !

Tapez "carte scolaire 2017 et votre N° de département" dans votre moteur de recherche, vous accéderez facilement à la page recherchée !

 

A la date du 3 février, le Doubs dispose déjà de cette liste alors que les Pyrénées Orientales n'y auront accès que le 23 février.

 

Les délégués de parents d'élèves

 

Ce sont les parents délégués qui ont le pouvoir de faire bouger les choses ! Rapprochez-vous d'eux. Le prochain conseil de classe parlera assurément des possibles fermetures ou ouvertures de classes voire même fermeture de l'école.

Ce sont les délégués qui sauront mais si personne ne bouge, que voulez-vous qu'ils fassent ! Il faut une belle unité entre les parents et les délégués des parents d'élèves !

 

En tant que délégué, on peut faire passer l'info sur des flyers collés ou non dans le carnet de correspondance ou le cahier de texte. Par ce mot, les parents d'élèves sont informés de la fermeture de classe. Le rôle des parents est alors de se rapprocher des délégués pour leur faire part de leur volonté de s'engager ou non dans une action contre cette fermeture.

 

La grève et l'union font la force

 

Plusieurs solutions pour lutter contre les fermetures de classes existent, mais seul, on ne peut rien ! Il faut s'unir, se réunir, mais sans esbroufe, dans le calme !

Plus vous serez devant l'école, plus vous aurez de chances de sauver la classe !

 

Dans un village où plusieurs écoles sont présentes, unissez vos forces, faites bloc ! Tous pour chaque école du village ou de la ville !

"Touche pas à mon Ecole" ça doit signifier "Ne touche à aucune de mes écoles" !

 

Vous avez possibilité de vous rassembler pour manifester devant l'école après avoir prévenu l'inspection académique, la mairie et le commissariat de police.

 

Vous avez la possibilité (ce n'est pas un droit) de demander aux parents d'élèves de ne pas mettre leur enfant à l'école tel jour pour cause de grève contre la fermeture des classes.

Un flyer doit être reçu dans les 10 jours précédents la grèves afin que chaque parent prenne ses dispositions !

Mettez le corps enseignant au courant de votre action !

 

Le directeur, les profs ne peuvent rien faire

 

J'en entends encore qui critiquent le directeur, la directrice en disant qu'il ou elle ne fait rien !

Le problème, c'est qu'il ne peut rien faire, le pouvoir est entre les mains des parents et seulement des parents…

Les profs subissent en silence, ils n'ont pas le droit de manifester, mais ils donnent leur avis au conseil de classe ! C'est là qu'ils tentent de se faire entendre du maire, du service scolaire et aux représentants de l'EN présents !

 

Tous derrière vous et vous devant !

 

Pour une fois que vous avez le droit de donner votre avis, faites-le !

Prenez une journée de congé pour venir manifester devant l'école ou devant la préfecture ou encore l'inspection académique selon la grosseur du groupe manifestant !

C'est pourquoi vous devez dialoguer avec les autres écoles et vous réunir !

 

Pétitions: Profitez de votre rassemblement ou de la sortie des élèves pour faire signer les parents. N'adressez pas les pétitions à l'inspection académique mais directement au ministre de l'éducation. Envoyez les originaux au ministère et une copie seulement à l'inspection académique. Vous pouvez aussi en adresser une copie à la préfecture !

 

Gardez bien à l'esprit que tout doit se dérouler dans le calme.

 

Convoquez les médias, journaux, TV régionales, nationales…

 

Plus vous serez plus vous aurez de médias derrière vous, plus vous aurez de chance de sauvez votre classe, votre école…

 

Profitez des élections

 

Quel est le groupe d'électeurs le plus important ? Les parents d'élèves inscrits sur les listes électorales. Souvent, le foyer comporte 2 électeurs potentiels…que la force soit avec vous…parents !

 

Ecrivez en votre nom et inondez les candidats aux élections de vos demandes. Sinon écrivez un texte et faites le signer au maximum comme une pétition.

 

Si vous voulez recevoir une réponse, il vaut mieux vous rassembler en association, en collectif ou vous rapprocher d'une association existante comme UNIE (site ou FB), ou une association de parents d'élèves de votre école, s'il y en a une.

 

Demander beaucoup pour obtenir un peu !

 

Demandez que l'on mette fin à la fermeture des classes et des écoles.

Que l'on rouvre les écoles de villages même avec des classes à multiples niveaux, ils ont faits leurs preuves !

Qu'il y ait possibilité de scolariser les enfants à parti de 2 ans et ne garder l'obligation d'instruction que de 6 à 16 ans voire de 7 à 16 ans.

Que la cantine soit ouverte à tous avec un restaurant scolaire sur place.

Pas plus de 20 enfants par classe

Revenir aux anciens horaires à 4 jours par semaine.

Renforcer la sécurité aux alentours des écoles, collèges, lycées, avec caméras et police.

Un accompagnateur ou agent de sécurité dans les bus scolaires.

Laisser libre cours à vos besoins, souhaits, imagination pour montrer que l'école vous voulez la vivre avec vos enfants et non la subir

 

L'école est entre vos mains.

 

Le saviez-vous ?

 

Suivre ses études dans un établissement scolaire de la république n'est pas obligatoire, c'est l'instruction qui l'est !

Bien sûr, vous connaissez l'école privée mais connaissez-vous les écoles hors contrat (HC) ?

Il y en a beaucoup, et les enfants sont plus libres d'apprendre à leur rythme !

 

Vous avez aussi l'IEF (instruction en famille), l'école à la maison où les parents ne peuvent instruire que les enfants de leur propre famille et l'école parentale, plusieurs familles peuvent instruire les enfants dans un même lieu, maison, appartement, avec 6 enfants maximum.

Ce droit existe, il faut le préserver, il a été mis à mal pendant l'année 2016.

La liberté de choix d'instruction appartient aux parents !

 

Justement, avez-vous choisi que votre enfant apprennent dans des conditions déplorables (promiscuité, bruit, violence, trop d'élèves dans la classe) ?

 

Agissez, c'est le moment !

 

Commenter cet article