Polnareff, son Q et le mien !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Polnareff, son Q et le mien !

Quelle ne fut pas ma surprise de voir en ce matin du 8 décembre, jour de l'imma-Q-lée Conception, notre Michel Polnareff national faire une blague sur le Q. Sur le coup, je me réjouis.

 

J'en profite, en ce jour du 21 décembre 2016, journée internationale de l'orgasme pour vous soumettre un de mes textes traitant du sujet, le Q dans toute sa splendeur !

J'aurais aimé l'offrir à notre Michel, mais ne sachant s'il le lirait, je me contente de vous l'offrir à vous, mes quelques abonnés et lecteurs de passage ! Non pas que vous soyiez à mes yeux moins importants que Michel Polnareff, mais comprenez que l'occasion aurait été tellement bonne pour caser mon "ardu Q" !

 

Popol, ici, on l'aime bien, depuis longtemps, très longtemps, et ça ne nous rajeunit pas ! Tiens, au passage, je me demande s'il ne serait pas originaire du même pays que l'un de mes petits cousins écrivain, Guy Kokoreff !

J'ai été déçue quand il est parti outre-Atlantique, mais encore plus quand il a montré ses fesses ! Rhoooooooooo ! J'étais encore petite et ça m'a choquée ! Mais ça n'a rien enlevé à cette voix qui me charmait depuis si longtemps !

 

Bon, revenons à nos moutons…lol !

Michel a eu des problèmes de fisc, il a dû quitter le France pour bien des raisons, il s'est attaché à cet autre pays dans lequel la vie est tellement plus douce…

Combien de caprices de stars a-t-il fait ?

Et ben oui…c'est une star, et il y a droit autant qu'un autre, et ce que l'on pardonne aux autres, qu'on les lui pardonne à lui !

Ouarf, Gilbert Coulier, producteur de la tournée de Michel Polnareff a omis de façon intentionnelle d'assurer ses concerts ! A qui la faute ? Au rapiat de service, qui veut s'en mettre plein les poches en comptant sur la fiabilité de Michel Polnareff ? Bien sûr une fois qu'il y a défection…on accuse la star de simuler sa maladie !

 

Oui, c'est possible qu'il simule, mais c'est une star, et ça fait partie des "trucs" à assurer au cas où !

Il est possible que cet homme ait ressenti un malaise profond, une peur indescriptible qui l'a cloué sur place et qui lui a imposé des symptômes vraiment alarmants sans que pourtant il ne soit vraiment malade ! Est-il spasmophile ? Est-il hypocondriaque ?

Il a peut-être eu une véritable attaque et après l'examen clinique, rien n'en ressort, on n'a pas trouvé ce qu'il avait et il s'est assez vite rétabli, mais ça ne veut pas dire qu'il n'a rien eu, qu'il n'a rien, qu'il n'y aura pas récidive !

 

Michel Polnareff n'est pas mort, Youpiii, que tout le monde se réjouisse !

 

Bon, allez, voici ma petite contribution à l'art du Q

 

 

"L'ardu Q

 

Mon Dieu comme il est difficile d'être la 17ème lettre de l'alphabet. Non pas par son rang mais sa forme !

Je me tiens sur la béquille jour et nuit. Si je rentre mon appendice à l'intérieur de mon ovale, on me dit que j'ai la folie des grandeurs, je me magnifie en majuscule sous une plume.
Si je le coince sous la bordure, j'entends des O de mécontentement. Dans l'alphabet on me critique, on ne supporte pas les sons offerts par cette nouvelle forme: O.P.O.
Si je sors cette petite queue, on voit enfin mon Q ! Mon Q dont la queue grandit quand je rapetisse, et qui diminue quand je m'imprime en grand.

Et si je me tournais, juste pour rire ! Flûte de mon Q sort maintenant un 9. Un neuf après un P c'aurait pu être comique, non ? Non, on a préféré un P.Q, c'est plus net !

Je ne vous ai pas dit ? J'aime les enfants !
Dès qu'ils arrivent à ma hauteur, ils sont encore petits, mais ils font déjà partie des grands, et ils rient beaucoup.
Les parents leur interdisaient avant, de citer mon nom, et là, ils les obligent, à me nommer, à me répéter, toujours à la même place, la 17ème !
Attention de ne pas les inverser, car les positions O.P.Q. pourraient devenir O.Q.P, ce qui ferait rire encore plus les bambins qui continueraient en R.S.T., on serait pas dans la m…oque, je vous le dis !

Les parents parlent de moi souvent, même sans prononcer les 25 autres lettres individuellement. Plus ils parlent de moi, et plus il y a d'enfants qui apprennent l'alphabet. A moi tout seul, je représente un cercle vicieux de la langue française dans la bouche des hommes !

On m'associe de temps en temps à d'autres lettres, ou petits mots.
Le Q-Tip: petit bâton pour gratter dans le trou.
La CQ, ah non, ça, ça marche pas, pourtant, il y aurait beaucoup à dire !
PQ, si j'ai vu mon nom sur beaucoup de listes de courses.
QCM: Question à choix multiple
QC est aussi une petite ville à côté de Vichy, mais ceci est une autre histoire !
On utilise mon Q à toutes les sauces, je vous laisse donc vous amuser à chercher tous les lieux ou lottes où l'on peut me trouver. Je rentre dans mon QG, ayant la chance sur ce point de me retrouver à la place de la 13ème consonne."

Commenter cet article