Si le sexe, c'est la vie, la vie ce n'est pas le sexe !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

 

A la façon de  Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger !  Je pars personnellement  du principe qu'il faut du sexe pour donner la vie, mais que la vie ne tourne pas autour du sexe !

On n'est pas tous égaux devant la sexualité

Je fais partie de cette minorité qui ne vit pas à travers le sexe et j'en suis plutôt fière !

J'ai d'autres sources de plaisirs qui activent ma zone de plaisir cérébral !

Pourquoi ces plaisanteries ou ces blagues sur la migraine des femmes ? ce la remonte très loin, nous avons tous entendu que les femmes utilisaient ce prétexte pour éviter une relation sexuelle. Le conjoint n'est pas toujours très content de ce refus et le fait savoir ! Pourquoi la femme utilise t-elle un prétexte ? Juste pour ne pas dire "non" ! Non, est un mot que l'homme ne peut admettre, il le reçoit comme un coup de poing. Par contre, si la femme demande un câlin et que l'homme n'en a pas envie, il se dira fatigué !

Qu'un homme refuse de faire l'amour, c'est assez rare, ou alors, selon son âge, c'est qu'il n'a pas envie de sa femme, il ne l'aime plus, ou elle ne lui suffit plus. Mais comme je vous le dis, ça dépend aussi de l'âge et du temps déjà passé ensemble.

Au début, on passe nos journées au lit

Au début, les corps cherchent à se connaître et voir s'ils sont compatibles. Ca a l'air ridicule comme ça, mais on peut être très attiré physiquement par l'autre, mais que les peaux ne soient pas compatibles. Le contact n'est pas irritant, mais pas non plus des plus agréables, la sensation des  deux peaux qui se touchent n'apportent pas le frisson !

A l'inverse, des peaux peuvent être complètement compatibles alors que les personnes ne tombent pas en pamoison sur le physique de l'autre. Eteignez la lumière ou fermez les yeux !

Ensuite il y a les odeurs ! Ce sont les phéromones, sur ce point-là, nous ne sommes pas non plus égaux ! Certains ont l'odorat plus développé que d'autres et peuvent ressentir de l'attirance pour une personne ou son parfum (odeur personnelle ou fragrance) ou du dégoût.

Il y a aussi la compatibilité physique. Le diamètre et la longueur du sexe masculin ne s'emboite pas forcément idéalement au vagin de sa partenaire. Il suffit qu'elle ait un utérus rétroversé et ça peut être la cata quand le pénis touchera le col de l'utérus. Des douleurs peuvent apparaitre ainsi que du sang émanant du col fragile. Un vagin peut sembler trop large à celui qui est doté d'un mini sexe par la nature !

On dit qu'il y a obligatoirement chaussure à son pied, mais il faut encore trouver sans tester tous les modèles !

Au bout de quelques temps de vie commune, la durée dépend du caractère de chacun, on se lasse de ces galipettes, ce qui est tout à fait normal ! Seule l'envie de bébé peut pousser à refaire régulièrement l'amour avec envie ! C'est naturel !

L'homosexualité, une sexualité stérile

J'ai commencé à vous parler de la sexualité naturelle chez l'humain, je n'ai pas parlé de l'homosexualité qui est pourtant aussi naturelle que l'hétérosexualité car il aurait été trop difficile de moduler mes phrases pour intégrer cette particularité.

La particularité de cette sexualité, c'est que sans adoption pour un homme, comme pour une femme, la relation restera stérile !

Pour un homme, comme pour une femme, l'enfant peut être d'un des conjoints, bien sûr, mais pas des deux, sauf, si l'on utilise le clonage pour les femmes. En gros, cela consiste à intégrer un cellule souche de l'une dans un ovule de l'autre et l'implanter dans l'utérus de l'une des deux. Maintenant, c'est jouer à la roulette russe avec la nature, et elle n'aime pas trop ça ! On ne sait pas trop à quoi s'attendre avec ce procédé de procréation.

Oui l'homosexualité est naturelle ! Vous pouvez regarder dans les champs, les vaches, les brebis, donc d'autres mammifères montent sur l'autre pour jouer ! ce n'est pas jouer à la bagarre, c'est un autre jeu ! Les mâles font pareil, chez les chiens et autres animaux…seulement vu le peu de nombre de bêtes mâles se promenant dans les champs, l'étude visuelle est assez rare !

Ici commence la partie de la sexualité maladive ou pourave !

C'est un 2 en 1 qui va être décrit dans ce paragraphe !

 

  • Malade du sexe

Je ne parle as ici, des malades du Sida, du VIH, du HIV, mais bien ceux qui sont ou semblent malades dans leur tête !

Ce sont des hommes qui doivent éjaculer entre une et plusieurs fois par jour pour se sentir bien ! C'est comme une drogue, ils sont dépendants du plaisir sexuel. Ils sont capables de violer pour assouvir leur désir ! Quelques-uns ne trouvent du plaisir que dans la vision de la peur ou de la souffrance de la personne violée. Malheureusement, si j'ai parlé d'hommes au début du paragraphe, quelques femmes partagent cette macabre jouissance.

S'ensuivent des menaces, parfois le meurtre de la victime pour éviter la prison. Quand ils doivent être jugés, ces personnages abjects sont évalués par des professionnels en psychiatrie, et de nombreux bourreaux évitent le procès au tribunal, le jugement est difficile et le verdict bien souvent à l'avantage du malade qui fera un séjour plus ou moins long en hôpital psychiatrique, duquel il peut s'évader assez facilement !

Il y a une camisole sexuelle pour homme qui existe et semble efficace, mais elle ne peut être administrée au malade que s'il est volontaire ! ce qui est un comble ! Ce produit est efficace 3 mois si la dose complète a été injectée ! C'est le Depo-Provera.  Il est aussi utilisé comme contraceptif pour les femmes dans certains pays.

 

  • Du côté pourave, il y a deux facettes aussi !

 

  • Le toucheur de pipi ! De deux choses l'une, ou bien c'est une personne qui a oublié de grandir et est resté au stade de la maternelle ou c'est une personne qui a un problème avec les adultes, les femmes. Il est peut-être complexé et ne peut assouvir sa supériorité qu'avec les petits (garçons ou filles). Il travaille dans le secteur de l'enfance, petite enfance au cœur même des établissements scolaires, des centres aérés ou dans le secteur sportif. Pire encore il peut être le curé de la paroisse. Ils utilisent leur autorité sur l'enfant. Ce qui est vraiment moche, c'est que l'enfant ne sait pas forcément que ce que fait cette personne est mal. Il a confiance en l'adulte qui doit lui apprendre des choses et auquel il lui est demandé d'obéir !
  • Le violeur d'adulte  s'attaque généralement à des femmes seules, sur un parking, dans un bois, ou même chez elles ! Il a besoin de voir la peur dans leurs yeux, il a besoin d'entendre "non"! Il a besoin d'utiliser la force, de dominer…Il y a aussi le militaire, toutes nationalités confondues qui viole des femmes, des jeunes filles, des enfants, ce viol est une arme de guerre.

 

C'est absolument dégueulasse, écœurant, à vomir !

Ces hommes sont les pères de nos enfants, nos frères, nos mari, nos cousins…et on les laisse quelquefois avec nos enfants.

Ces personnes doivent être signalées, punies !

Les enfants doivent avoir confiance en certains adultes pour leur parler ! Ils ne faut pas qu'ils aient peur de dénoncer ces horreurs !

L'enfant doit savoir tout petit déjà que son corps lui appartient et que personne n'a le droit de le toucher, et que lui n'a pas le droit non plus de toucher celui des autres, en particulier à certains endroits. Mais il a le droit de faire de gros câlins, à condition qu'il n'y ait ni touche pipi, ni touche zizi !

Eduquer les enfants car ils sont les adultes de demain

On a du rater quelque chose quelque part !

Bien sûr, ces faits sont plus médiatisés maintenant, mais n'est-ce pas aussi l'une des causes de ces agressions en masse ? Ne pas se sentir seul devant ce problème minimise peut-être pour l'agresseur le mal fait à autrui !

Les détails écrits sur le papier peuvent faire monter le désir dans les entrailles de ces pervers.

Ces personnes qui violent le corps et l'esprit de toutes ces victimes, ont-elles toutes subi elles-aussi, enfants, ces agressions ? C'est vrai qui faut rechercher le pourquoi, la racine du mal, mais pas seulement pour soigner la personne défaillante mais surtout pour comprendre comment se déclenche cette perversité !

Je trouve déjà, pour ma part que le fait que toutes les conversations finissent par tourner autour du sexe c'est plutôt gonflant ! Ca m'exaspère !

Les enfants sont baignés depuis tout petits dans la vulgarité et les sous-entendus ! Les jeux de mots, les rires, gloussements et autres railleries ça va 2 minutes !

J'aime bien plaisanter dans un texte avec des sous-entendus sensuels quelquefois, mais de là à en cloquer partout, non !

Elargissons le vocabulaire de nos enfants, apprenons-leurs les vrais mots des choses sans peur du ridicule. Celui qui doit se sentir ridicule est celui qui rit du mot pourtant utilisé à bon escient !

Pourquoi les enfants ont-ils si peu de vocabulaire ? Et bien parce que l'on évite bien des noms communs, bien des verbes et des adjectifs !

 

Des mots relatifs à l'acte sexuel

 

Baiser: qui signifie simplement, donner un baiser sur la joue, les lèvres ou la main par exemple.

Faire un câlin: comme un enfant

Faire des galipettes: comme un enfant

Tirer sa crampe: il est vrai que lorsque l'on a une crampe il faut la tirer, surtout au mollet !

Mettre le petit Jésus dans la crèche: pauvre petit santon

Tirer un coup: forcément, ce n'est pas rechargeable !

Monter à cheval: c'est élégant…mais pas pratique !

 

Des mots relatifs au sexe masculin

 

Bite ou bitte: ben voyons, vous voyez le gros pilier sur les quais pour arrimer les bateaux ?  Vraiment la ressemblance est discutable !

Banane: longue et fine, la ressemblance s'arrête là. Je n'ai jamais vu de banane coulante ou poilue !

Engin: quand monsieur est en forme: "T'as vu mon engin ?"

Biroute: alors là je me marre, si elle se dresse selon la force et la direction du vent, on n'est pas sorti de l'auberge !

Phallus: qui du champignon ou du membre viril était désigné en premier ? là est la question

Queue: la porter entre les jambes indique la peur, non ? Sinon, elle se porte derrière !

Pine: selon les pays et les régions c'est le nom de la pomme de pin, pine ou pigne.

Sifflet: et tu crois que si je souffle dedans j'entendrais de la musique, essaye toi-même !

Je passe les petits mots comme zizi, zigounette, Popol…

Beaucoup de ces mots exagèrent la taille du pénis, d'autres montrent un contact avec la bouche.

Des mots relatifs au sexe féminin

 

Chatte: animal poilu agréable à caresser, maintenant que c'est la grande mode du chat nu, on devrait juste le nommer le sphinx, non ? "Mont de vénus" me convient parfaitement!

Touffe: à condition bien sûr de ne pas être épilée complètement sans quoi, ça n'a ni queue ni tête !

Moule: merci pour la ressemblance, c'est vraiment sympa de comparer l'intimité de la femme à un mollusque.

Cheminée: que l'on doit ramoner, pourquoi, elle est sale ? Si tu as un doute, ne la touche pas !

Con: genre faire le con…une tête de con ? Là pour le coup c'est le petit con qui en a pris plein la tronche, car le con vient du latin cunnus qui signifie justement "sexe de la femme" !

Je fais l'impasse sur zézette, foufoune, founette…

 

Au quotidien

 

Juste pour vous montrer que si tout tourne autour du sexe, on ne peut plus avoir de conversation. Un homme et une femme ne peuvent discuter sans faire attention à ce qu'ils disent !

Une femme ne peut manger une glace en plein été, dans la rue sans se retrouver avec des regards lubriques et des sifflets d'admiration ! Pareil pour une banane ou même certains sandwichs.

Une femme ne peut se vêtir comme elle le désire, elle est de suite cataloguée pétasse ou oie blanche !

Arrêtez de ne penser qu'au sexe tout au long de la journée, pensez un peu à évoluer, apprendre, étoffer votre culture générale.

Pensez à éduquer correctement vos enfants au lieu de parler sexe devant eux sans arrêt !

C'est dur…non, on ne dit pas ça, on dit, c'est compliqué ! Et bien non, je dis, c'est dur de vivre simplement, de penser sainement !

Le sexe emprisonne les enfants, les femmes, le mal (mâle) est partout et nous n'avons plus la liberté de nous déplacer comme on le désirerait ! A telle heure, il faut être rentré, il ne faut pas passer par ici…on doit toujours avoir le danger à l'esprit !

Non, je ne suis pas de celles qui disent: si tu penses à tout ça, tu ne vis pas ! Je suis de celles qui font attention à tout, j'anticipe le danger !

J'aimerais que mes enfants puissent vivre plus librement adultes, et ce sont les jeunes de maintenant qui doivent absolument apprendre à se comporter correctement !

Ca commence avant l'âge d'aller à l'école, ça se poursuit et je dirais même que ça s'intensifie à la maternelle, c'est une période à laquelle l'enfant s'émancipe et que l'on doit absolument recadrer ! Quand je dis recadrer, je ne dis pas décalquer, hein ? On lui parle, on le punit si c'est nécessaire, mais on ne lui fiche pas "une branlée" !

L'éducation, ce n'est pas du pipeau, c'est sérieux et on doit être apte à agir en permanence !

Une bonne éducation doit créer une barrière mentale entre le bien et le mal, on ne s'en remet pas à un être spirituel pour élever ses enfants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article