PBLV a raison de parler du viol conjugal

Publié le par systeme-d-pour-fauches

PBLV a raison de parler du viol conjugal

J'ai lu aujourd'hui sur Radins.com que "Plus belle la vie" avait créé une polémique sur les réseaux sociaux au sujet du "viol conjugal" !

 

"Plus belle la vie", c'est quoi ?

C'est une série tournée dans un quartier de Marseille et qui raconte la vie de ses habitants !

Tous les sujets y sont abordés, les problèmes de couples, les premières amours, les maladies, les dépendances au jeu, à l'acool, à la drogue, la perte d'un être cher, les ruptures, les rencontres extra-conjugales. Il y a aussi des rebondissements, c'est pas lui qu'a tué, c'est l'autre…le père de ma meilleure amie est aussi le mien…Il a été adopté…tout ce qui peut se passer dans une vie !

Mais voilà qu'un jour, "Plus belle la vie" ose mettre en scène un viol conjugal et ensuite demande l'avis des téléspectateurs sur des réseaux sociaux !

Ô scandale  !

Pourquoi ? Au lieu d'en parler calmement, d'échanger en bon citoyens que nous sommes des avis, des pensées, certains téléspectateurs préfèrent  en écraser d'autres, déverser leur fiel et leur incapacité à comprendre ou avoir un tant soi peu de compensation pour les victimes !

 

Le viol conjugal existe

Combien de femmes ayant divorcé peuvent témoigner que le viol conjugal existe ? je n'avancerai aucun pourcentage, aucun chiffre, mais questionnez les femmes divorcées autour de vous et comptabilisez vous-mêmes les réponses, vous serez surpris !

Je parle ici, des femmes mariées, donc je laisse de côté les femmes vivant en concubinage, ayant des enfants et vivant comme mariées même sans être pacsées ! Et pourtant, là aussi il y a à dire !

 

Le viol conjugal, c'est quoi ?

Une femme a le droit de refuser une relation sexuelle. Si elle dit "Non! " C'est qu'elle n'en a pas envie.

Peut-être que le couple s'est disputé avant, et elle n'a pas l'intention de "se réconcilier sur l'oreiller" !

Peut-être a-t-elle réellement mal au ventre ou à la tête, ce n'est peut-être pas un prétexte pour une fois !

Peut-être reste t-elle avec vous juste parce qu'elle y est obligée, et ne vous aime plus, ou pas, ou encore ne vous a jamais vraiment aimé !

Si vous la forcez à "faire l'amour" vous la violez !

L'amour est un échange consentent entre deux personnes, vous comprenez la phrase ?

Quand une femme dit "NON !" elle ne dit pas "OUI !"

Si vous passez outre, c'est du viol !

Comme beaucoup de femmes, plus que vous pouvez le penser, j'ai été victime du viol conjugal !

"Prouve-moi que tu m'aimes !" La main tenant fortement ma tête et mes cheveux face à l'entre-jambes de mon mari, les larmes et le membre m'étouffaient, mais je ne devais être délivrée que quand il aurait fini ! Normal, j'étais sa femme !

D'autres fois, juste sa main qui me caressait m'électrisait, me brûlait la peau, je pleurais de douleurs intérieur quand il caressait mes seins. J'avais dit non !

J'en étais arrivée à "sortir de mon corps", m'évader pour aller me coller là-haut, au plafond et subir sans broncher. De toute manière cette situation m'empêchait de bouger, mais je voyais tout ce qui se passait ! je ne souffrait plus physiquement mais je souffrait encore moralement !

Je suis moi-même enfant d'un viol, comme si la situation pouvait se répéter de mère en fille !

Mon père m'a tourné le dos déjà dans le ventre de ma mère…ma mère m'en a toujours voulu d'être née et me l'a maintes fois prouvé !

Le viol conjugal fait beaucoup de dégâts !

Il détruit l'enfant qui en nait, il détruit la femme qui le subit !

Là, je parle des femmes, mais, pensez bien, qu'il y a aussi des hommes qui sont victimes du viol conjugal !

 

Pourquoi on n'en parle pas ?

Il n'y a pas de statistiques pour la bonne raison qu'il n'y a que très peu de plaintes déposées !

Comment se défendre face à un mari qui a peut-être une bonne situation, ou une bonne réputation, pompier volontaire par exemple ou qui rend régulièrement service à ceux qui le demandent !

Un viol "normal" est déjà le parcours du combattant à instruire au tribunal sans que la victime devienne accusée de provocation.

Vous qui crachez sur cette histoire de viol conjugal dans la série "Plus belle la vie", en criant haut et fort que ce genre de viol n'existe pas, demandez à votre sœur mariée, à votre mère divorcée, à votre tante…ce qu'il en est ! Vous comprendrez que vos paroles étaient stupides !

A vous de demander pardon !

Commenter cet article

Ana 26/04/2016 09:50

Même si elle n'a pas mal au ventre ou à la tête, et que c'est un prétexte, elle a le droit de ne pas avoir envie. :) Je trouve ça bien que PBLV aborde ce type de sujets. C'est une série très suivie, et du coup c'est parfait si elle en profite pour passer de vrais messages !