Bel exemple que celui de l'assemblée nationale !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Oui, mon manque de majuscule volontaire, j'écrirais avec des majuscules quand ils montreront l'exemple !


Tu vois ce que j'veux dire ?

Ils sont obligés d'y aller s'ils veulent recevoir leur PQ(le)

Mais voilà, faire acte de présence ne veut pas dire, "écouter", "participer", "faire avancer les choses dans le bon sens" mais être là ! Autrement dit, avoir pointé !

C'est un scandale !

Entre ceux qui jouent sur leur téléphone, ceux qui envoient des SMS, ceux qui discutent entre eux (le dernier salon où l'on cause) ceux qui dorment…ou se cachent même derrière des poteaux pour causer, dormir, ou rire sans être vus par la caméra…(rappel au titre du paragraphe !)

L'exemple donné est-il celui désiré par le gouvernement ?

Des gens payés sur le dos des citoyens pour ne pas faire leur boulot !


Comparons avec la dure réalité du citoyen

Certains bureaucrates et autres secrétaires se permettent quotidiennement d'aller sur internet et en particulier sur des réseaux sociaux ou encore des site de comparaisons de pris et d'avis de consommateurs !

La différence avec les personnes participant à l'assemblée nationale, c'est que les bureaucrates et secrétaires repartent en ayant effectué la totalité de leur travail, leurs tâches demandées !

Les ouvriers sur les chantiers, sont payés au Smic ou à peine plus…combien sont payés les participants à l'assemblée nationale ?

Qui peut manger à l'œil ? Qui a un chauffeur pour faire "acte de présence ?" Qui renfloue son compte à la fin ou début de mois d'une somme confortable en plus de sa paye concernant son emploi régulier ?


Les coups bas

L'effet de groupe n'échappe pas à l'assemblée nationale. Quand elle se trouve un bouc émissaire ou son homologue féminine, elle se lance à cœur joie dans la prolifération de quolibets et de texto pour ne pas dire de gazouillis sur la toile !

Quel exemple pour nos enfants, pour nos jeunes…et ce sont ces personnes qui votent pour des lois, des décrets, l'avenir de la France (j'ose encore y croire et je mets une majuscule) !

On parle harcèlement à l'école et on harcelle le ministre de l'éducation qui de plus est une femme  ! Et pour couronner le tout, cette femme est d'origine maghrébine…devrais-je dire qu'il y a alors triple harcèlement ? On ne va pas noyer le poisson…disons la vérité telle qu'elle est, un tour de bocal et c'est reparti pour un tour !

A l'assemblée nationale, on ne devrait pas s'arrêter à l'origine, le sexe ou la fonction des participants mais au fond de ce qu'ils avancent comme arguments pour nous sortir de cette chienlit dans laquelle on tente de surnager !

Il ne devrait pas y avoir, une droite, une gauche, un centre, une extrême droite…etc. mais des idées à regrouper…

Pourquoi serait-ce impossible ? Le gouvernement impose bien la mixité sociale dans les villes, pourquoi pas la mixité des partis sur les sièges...au lieu de les laisser par groupes avec tous les effets nocifs possibles !

 

 

Question au gouvernement…et à l'assemblée nationale

Bon sang, vous allez devenir un peu adulte au lieu de ne penser qu'à baver, baiser, jouer, insulter…dormir ? Vous êtes payés pour écouter, partager, penser, réfléchir, donner votre avis…pour la France de demain !

Qu'allez-vous laisser aux enfants nés en l'an 2000 ?

On se croirait souvent dans une cour de récré de maternelle à vous regarder, vous devriez avoir honte d'être payé si cher pour ça !

Commenter cet article