Confiture et pâte de fruits d'arbouses... Déjà Noël ?

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Un avant goût de Noël !

Un avant goût de Noël !

Bel arbre ! Un arbousier qui prend de la place !

Bel arbre ! Un arbousier qui prend de la place !

Tout d'abord, il ne faut pas confondre l'arbousier avec l'argousier. L'arbouse est un fruit rond et charnu tirant sur le rouge tandis que l'argouse est un fruit orange et allongé, un peu comme le fruit de l'églantier mais en moins foncé !

Je ne vais pas vous faire un tutoriel en bonne et due forme, mais vous narrer mon expérience et mes découvertes.

Je viens d'emménager dans une maison où il y a un arbousier couvert de fruits de toutes les couleurs, du vert au rouge ! Impossible pour moi de les laisser ainsi choir sur le sol et les piétiner bêtement alors que j'aime beaucoup ce fruit !

Je l'ai connu il y a 3 ans à l'arboretum de Canet en Roussillon !

C'est un fruit qui est mûr quand il est rouge, il murit principalement en hiver. La cueillette doit se faire facilement, on prend le fruit entre les doigts, on tire légèrement, il doit céder sans trop de résistance ! Si en effectuant la pression vers le bas, il ne cède pas, il vaut mieux le laisser, il n'aurait pas un super goût !

Le fruit se mange comme ça, avec la peau, il est charnu, il contient quelques grains à l'intérieur mais beaucoup aussi sur la peau ! Ils peuvent se coincer entre les dents, mais je m'en fiche, c'est trop bon ! Le goût est entre la fraise et l'abricot, la texture y ressemble aussi !

On peut les manger ainsi ou les transformer. Je vais tenter de les insérer en cuisine, comme la figue ou le raisin, avec viande ou salade et foie gras !

 

On y va tout shuss !

La première fois que j'ai voulu confectionner une confiture, j'ai cueilli quelques arbouses, une trentaine environ. J'ai fait chauffer un peu d'eau, disons un verre à moutarde et du sucre, environ la moitié du poids des arbouses. J'ai laissé épaissir un peu mon mélange avant d'ajouter les arbouses. J'ai fait cuire une demie heure avant d'écraser la confiture à l'écrase purée manuel. Ensuite j'ai utilisé une passoire pour extraire le fruit cuit et son jus. Mais il y avait trop de grain, comme du sable et ce n'était pas agréable. J'ai donc utilisé un torchon et là, la catastrophe ! J'ai peiné comme une malade pour arriver à extraire un peu de jus épais, disons qu'il ne restait qu'une cuillère à soupe de confiture au final. Une fois refroidie, la confiture était succulente, sans grain, ni rien, mais mon torchon en a fait les frais, irrécupérable !

La texture de la confiture est épaisse et ressemble étrangement à le confiture de fruits de l'églantier appelée aussi, cynorrhodon ou encore gratte-cul. Le goût est vraiment entre l'abricot et la fraise , en tout cas selon mon ressenti.

On a décidé d'acheter des chaussettes en nylon genre bas pour les prochaines expériences !

Seconde tentative !

Je m'y prends complètement autrement !

Je commence par mixer au blender mes fruits avec un peu d'eau.. Je fais ensuite cuire l'eau avec du sucre…au pifomètre ! Moins de sucre que de fruits tout de même !

Au bout d'un quart d'heure, j'ai rajouté mes fruits écrasés. Je comptais une fois cuits, passer les fruits dans un bas nylon. Mais voilà, raté ! Ma confiture ne prenait pas, jai tout de même insisté pour passer ces fruits et leur jus dans la chaussette…(du jus de chaussette lol ) et j'ai mis le tout au réfrigérateur jusqu'au lendemain ! Il y a des jours où il ne faut pas insister !

Le lendemain, j'ai recuit ma mixture.  Pendant ce temps je me suis occupée de ma grande et ses études…et j'ai oublié ma confiture sur la plaque !

A un certain moment, mon nez s'est mis à frétiller : "Ouahhhhhhhhhhhh ! Ma confiture !"

Aïe, l'aspect n'était pas comme je le désirais, c'était foncé, disons marron clair, mais plus foncé que la couleur abricot du début !

Je touille et je constate que rien n'a accroché ! Je décide donc de mettre mon mélange dans un Tup et laisser refroidir sans couvercle !

Le soir venu, en fin de repas, je demande qui veut de la confiture, des mains se lèvent…moi aussi, je suis allée chercher mon récipient !

Mon fils me dit alors: "Maman, j'arrive pas à prendre la confiture, elle est trop dure !"

-Rhoooooo flûte ! J'ai fait un gros bonbon !

Ben non, en fin de compte, j'ai fait une super pâte de fruit, elle est bonne, je vous dis pas…euh si, je vous le dis !

Je me suis vue à la place des sœurs Tatin, quand elles ont fait leur si célèbre bourde !

La texture est charnue, consistante, juste comme une pâte de fruit quoi ! Et le goût est assez chaud, particulier, bon, mais pas très définissable. Une bonne pâte de fruit de Noël !

 

 

 

 

 

Commenter cet article