La trousse d'urgence doit rester minimaliste et la plus naturelle possible

Publié le par systeme-d-pour-fauches

A l'époque où l'automédication devient la seule façon de se soigner sans se ruiner, où les médicaments qui ne sont pas remboursés arrivent en self-service dans les parapharmacies, où les conseils pour acheter toujours plus fleurissent sur les pages de magazines, je viens à votre rescousse pour faire le tri !

 

Attention, les médicaments rendent malade !

Et oui, plus on prend de médicaments et plus on fragilise l'organisme. Il n'y a pas mieux que le mental et quelques petites aides extérieures pour se sortir de tous ces bobos et petites maladies bénignes.

Bien évidemment, cet article ne s'adresse pas aux porteurs de maladies graves…mais il pourra peut-être les aider tout de même !

J'en connais qui prennent un médicament pour dormir le soir et un pour se réveiller le matin. Ils prennent des médicaments pour les maux de tête sans vérifier si c'est du paracétamol, de l'ibuprofène ou de l'acide acétylsalicylique. Ils seraient même capables de donner n'importe lequel à un enfant, juste en réduisant les doses d'adulte, ½ sachet ou ¼ de cachet.  C'est de l'inconscience pure !

Beaucoup de médicaments contiennent trop de sucre, de colorant, d'arômes chimiques.

Des produits désinfectants  sont bourrés de composants nocifs. Le coton lui-même peut être un poison s'il est appliqué avec n'importe quel antiseptique, préférez les gazes stériles ou le coton bio. Un simple torchon ou mouchoir en tissu propre est moins risqué.

 

 

La trousse d'urgence:

Je privilégie la marque plutôt que la simple molécule, donc, pour moi, pas de générique

 

Du paracetamol: Dafalgan, Doliprane, Efferalgan…

Pas besoin d'en avoir plusieurs, on n'achète celui que l'on préfère, en cachet, orodispersible, effervescent…

Idéal pour vaincre les douleurs, tête, musculaires, dents, règles…

 

Un produit pour le nez bouché ou qui coule. Un super 2 en 1: Rhinofluimucil.

Utilisable dès 7 ans, ce produit stoppe l'écoulement nasal ou au contraire débouche le nez. Idéal le soir au coucher, un pschitt dans chaque narine et couché sur le dos, en un rien de temps, on peut dormir en respirant normalement.

 

Des pansements à découper ou de la gaze et du sparadrap.

Un produit hémostop ou une pierre d'alun. Pour les coupures qui saignent abondamment.

 

Héxomédine gel pour soigner les petites plaies.

Héxomédine transcutané pour soigner les plaies plus profondes et peu étendues ou soigner un panari.

 

L'arnica en Homéopathie: (Arnica Montana)  3 granules de suite après un coup évite l'apparition d'un hématome. Et, ça calme de suite l'enfant comme un bisou magique.

Un autre remède homéopathique contre les hémorroïdes, cette fois:

Solution buvable en gouttes
Préparation magistrale
Hamamelis virg. 3DH, Ratanhia 3DH, Aesculus hipp. 3DH
Alcool 30%
90 gouttes par jour
Cette préparation peut être utilisée par les femmes enceintes !

 

Pour le reste, il y a les produits naturels:

Le miel: cicatrisant, antiseptique, c'est le produit phare de la pharmacie. Il n'a aucune date de péremption, il change de texture sans perdre ses bienfaits. Il peut se liquéfier, se cristalliser selon la chaleur ou le temps passé en bocal.

On l'utilise directement sur une peau lavée au savon et bien rincée et séchée. Un pansement ou une gaze pour protéger les draps et hop, au lit ! En alternance avec l'Héxomédine gel, la plaie se referme rapidement et sans complication. Vérifiez tout de même que le tour de la plaie ne soit pas rouge ou chaude, pas de blanc ou jaunâtre non plus, sans quoi, il sera nécessaire d'appliquer une pommade antibiotique conseillée par un médecin.

A la cuillère ou sur une tartine, tous les matins, c'est un booster qui vous réveillera tout en activant votre système immunitaire.

A la cuillère, il remplace le sirop anti-toux, plus la gorge chatouille, plus le miel cristallisé sera bienvenu. Il coule lentement dans la gorge en tapissant les muqueuses.

La rave: coupée en 2, posée face coupée sur un lit de sucre, recouverte d'un bol, elle fabriquera un sirop naturel contre la toux, le rhume ou juste en prévention pour ne pas s'enrhumer.  Une nuit est nécessaire pour obtenir le sirop. Une cuillère à soupe pour les adultes, une cuillère à café pour les enfants.

L'oignon, l'ail, le poireau, l'échalote sont aussi des alicaments. Ils préparent l'organisme à affronter l'hiver. C'est une cure naturelle d'automne, à consommer crue ou cuite, en salade, en légumes, en condiments, en soupe…

L'hydrolat de lavande, j'ai commandé le mien sur Aroma-Zone, est un antiseptique, cicatrisant. On peut l'utiliser pour nettoyer une petite plaie, des boutons d'acné, des boutons de moustiques.  Il faut conserver l'hydrolat entamé au réfrigérateur, le froid combiné à la lavande stoppe immédiatement la démangeaison.

L'hydrolat de lavande combiné à ceux de géranium bourbon et de menthe poivrée en quantités égales dans un flacon pulvérisateur protège des piqûres de moustiques, à condition toutefois d'en pulvériser sur la peau et les cheveux toutes les heures, ou dès que vous sortez. Sur les draps, les moustiques vous laisseront tranquille la nuit. Le parfum est assez plaisant.

Contre les moustiques, une consommation régulière de piment permet aussi de se préserver des piqûres de ces dames moustiques.

Commenter cet article