Le viol des femmes occidentales...un détail ! Et c'est moi la raciste !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

 

On m'a traitée de raciste parce que je n'acceptais pas que les étrangers quels qu'ils soient prennent le travail et les logements des personnes du pays habité…Imaginez l'inverse !

 

On m'a traitée de raciste parce que je n'accepte pas que les étrangers viennent au pied de mon immeuble pour vendre de la drogue, fumer la chicha alors qu'ils ne le font pas devant chez eux ! Imaginez l'inverse !

 

On m'a traitée de raciste parce que je n'accepterai pas que mes enfants fassent leur vie avec une personne d'une autre culture. J'en ai trop vu les conséquences ! Imaginez l'inverse !

 

Vous êtes arrivés jusqu'ici, vous êtes d'accord avec moi, ou outrés, vous me traitez de raciste, d'appartenance au FN…à savoir que je ne suis proche d'aucun parti, j'analyse les situations depuis longtemps, et j'aurai toujours une longueur d'avance côté expérience de vie sur les plus jeunes que moi ! Ceci est une évidence !

 

Je peux dire que je suis née, ouverte au monde !

Je peux dire que je suis née bi-nationale, franco-suisse, il y a une cinquantaine d'année et je me retrouve donc, européenne et suisse, avec deux mentalités, idées" différentes de la société !

Je suis née étrangère en mon pays, fille d'une étrangère !

J'ai grandi en France, dans la peau d'une étrangère, suisse de naissance.

Le rejet, je connais, toujours étrangère en son pays !

 

Le fait que la Suisse et la France parle la même langue, ou presque, ne suffit pas, il faudrait aussi que les rituels de vie soient les mêmes.

Mais…

En France, nous avons plusieurs accents, plusieurs façon de vivre, plusieurs histoires…le Sud et le Nord n'a pas la même mentalité, ils ne vivent pes du tout de la même façon, ne réagissent pas de la même manière devant un obstacle !

 

C'est pareil pour la Romandie, L'allémanie, ou le Tessin, je ne parle pas ici du canton des Grisons qui est le cœur même de l'Helvétie, un monde à part, c'est là que l'on parle le romanche !

 

Un français et une Suissesse alémanique…c'est difficile, je suis le fruit de l'inverse !

Un français et une romande c'est pas si simple, c'est mon mariage mais à l'inverse…comme j'ai été élevée dans le centre de la France, je suis devenue une étrangère pour la Suisse !

Un français pour un Suisse italien, c'est énormément différent, c'est comme un corse avec un parisien.

Un Français avec un romanche, c'est carrément le basque contre le corse…

Je vous ai imagé les diversités entre certaines cultures qui semeblent pourtant très proches !

 

La Suisse: Au Nord vous avez les protestants, au Sud, les catholiques, c'est déjà un premier barrage depuis des siècles.

4 langues officielles dans un petit pays avec 75% d'alémaniques (n'allez pas dire allemand !) fait une majorité de protestants !

 

Les langues parlées ne sont pas les vraies langues…si elles sont apprises à l'école correctement, elles sont parlées en dialecte à la maison !

 

Il est déjà être très difficile de vivre avec un Suisse lorsque l'on est français, comme avec un italien, un allemand, un anglais ou un espagnol il y a quelques années ! Maintenant que l'Europe tente de s'unir, certaines barrières tombent comme il y a longtemps en Amérique !

 

 

La grande différence de vision de l'étranger !

 

La France a une vision de l'accueil des étrangers complètement différente de la vision de la Suisse !

 

La France accueille les étrangers même si le pays croule sous la dette, s'il n'y a déjà pas de boulot pour les autochtones, s'il n'y a pas assez de logements sociaux pour les ressortissants du pays.

C'est même encore pire…les étrangers en situation illégale vont avoir des droits plus importants que les étrangers en situation régulière ou les double-nationaux ou même encore les français !

Une personne française qui a des enfants et touche 50 € de trop pour bénéficier de la CMU va devoir avander l'argent pour payer le toubib et quémander pour obtenir une aide à la mutuelle, pas l'étranger en situation irrégulière, lui, a droit de suiste à L'AME (Quel mot…en notre âme et conscience ?) Ils ont droit à l'aide juridictionnelle…allez voir le lien: http://www.info-droits-etrangers.org/index.php?page=3-5-3, ils peuvent même faire valoir leur droit au logement: http://www.anil.org/analyses-et-commentaires/analyses-juridiques/analyses-juridiques-2011/relogement-des-etrangers-absence-de-titre-de-sejour-regulier/p-2/ .

Une famille française se retrouvant dans une situation difficile peut se retrouver à la rue sans possibilité de relogement d'urgence en cas de non paiement de loyer.

 

En Suisse, on ferme le robinet du flot des étrangers, même de leur libre circulation selon les origines et les suspicions d'installations clandestines sur le territoire.

La Suisse filtre ses besoins de main d'œuvre par rapport la demande  autochtone puis laisse entrer les étrangers si les postes ne sont pas pourvus par les Suisses ou les habitants sur place.

 

Il n'y a pas d'aide médicale, d'allocation logements, d'aide à la famille…Une somme assez importante, dite assurance santé est à payer chaque mois, les femmes payant plus que les hommes car elles ont un "risque' de grossesse, même si vous apportez la preuve que vous êtes stérile. Pour une famille avec 2 enfants l'assurance peut s'élever à 865 Frs minimum selon si les parents ont un emploi ou pas et jusqu'à 1289 Frs selon l'assurance choisie !

Les allocations familiales s'élèvent à environ 200 Frs par enfants à condition toutefois que l'un des parents travaillent, car c'est l'employeur qui verse cette aide !

Les étrangers ou migrants non frontaliers donc dépendent quant à eux de la croix rouge !

 

Ce long laïus pour vous faire comprendre ma façon de voir l'étranger en un pays d'adoption ou d'asile !

 

Personnellement, je suis pour l'intégration de la personne dans un pays qui n'est pas le sien afin de se fondre, s'imprégner de la culture du pays. A l'extérieur de chez elle, elle vit comme les autres personnes du pays, et chez elle, elle fait ce qu'elle veut ! On nous demande de faire la même chose à l'étranger !

 

Pourquoi cette bafouille, ce billet d'humeur du jour ?

 

Je suis tombée sur un article aujourd'hui, l'information inonde le net depuis quelques jours, mais ce n'est que maintenant que tombe dessus, mon côté suisse surement !

 

http://www.ohmymag.com/viol/un-historien-saoudien-affirme-que-pour-une-femme-occidentale-039-039-ce-n-039-est-pas-un-drame-039-039-d-039-etre-violee_art84355.html

 

Il faudrait que l'on accepte cette façon de "voir" la femme occidentale ?

Ce n'est pas un inculte qui a sorti une telle insanité, c'est une personne ayant suivi des études, qui devrait donc disposer d'une intelligence conséquente !

 

Mais voilà, si une femme ne sort pas voilée elle peut être violée, une femme qui conduit n'est qu'un appel au viol ! Une femme doit juste vivre dans l'ombre d'un homme.

 

Des femmes ont conduit une voiture, elles ont été emprisonnées.

Des femmes ont été violées, elles ont été lapidées accusée de souiller l'honneur de la famille ou de leur mari.

 

Vous pensez bien, que ces personnes n'ont aucun état d'âme au moment de pendre une femme qui ose parler, tenir tête à son mari ou refuser un mariage forcé.

Vous pensez bien que ces personnes n'ont aucun état d'âme à égorger des hommes, des journalistes enlevés alors qu'ils ne sont là que pour rapporter des images et des témoignages de la souffrance et les messages de tous sans prendre parti.

 

Ces hommes se gaussent de nous voir envahis par les leurs sur nos territoires occidentaux, pour nous détruire, nous monter les uns contre les autres et nous pousser encore plus à la peur qui pourrait aller jusqu'à la xénophobie.

 

Il ne faut pas faire d'amalgame, nous dit-on, mais comment l'éviter ?

Des voisins connus de longue date peuvent devenir ces personnes envoyées pour tuer le plus de monde possible, juifs, catholiques et même musulmans s'ils ne sont pas islamistes extrémistes.

 

Ce sont les érudits, les anciens qui devraient nous montrer la voie de la Sagesse, mais au lieu de ça, ce sont eux qui incitent les "fous" à laisser libre cours à leur folie !

 

Comment lutter contre ces abus contre les religions, contre les femmes dans le monde ?

Comment faire respecter l'humanité…à l'époque du bio, de l'écologie, de la biodiversité, de la lutte contre l'effet de serre…les priorités du monde terrestre me dépassent !

Commenter cet article