Pas de bâillon pour nos crayons, Nous sommes tous Charlie !

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Nul ne peut bâillonner les crayons !

Nul ne peut bâillonner les crayons !

Nul ne pourra jamais bâillonner les crayons ! Vous pouvez les brûler, tel Charb(onnier) on dessinera encore avec les bois brûlés !

Nul ne peut empêcher  les lecteurs d'écouter les messages  Cabucaturés !

 

Vous les avez dégommés…mais vous ne les avez pas gommés de notre esprit ! Taillez-vous à vitesse grand "V" hors du pays avant que nos crayons, taillés de près ne vous trouent la seule partie pansante de votre anatomie…

 

Vous avez voulu les éliMINEr, mais au lieu de les tuer, vous les avez immortalisés ! Vous avez oublié de compter…1 crayon cassé en deux = debout de plus !

1 bout + 1 bout = 4 bouts…ça fait beaucoup debout…

 

Vous avez voulu nous diviser…mais comme les petits pains, vous nous avez multipliés…c'est con, hein ?

 

 

Nous écrivons l'Histoire de demain

 

Main dans la main,

Sans nous parler,

Dans la rue,

Nous nous sommes retrouvés.

 

Venant de tous côtés,

Nous marchions dans la même direction

Celle d'un avenir meilleur

Sans aucune restriction.

 

Nous sommes tous des crayons

De toutes les couleurs de la vie.

Nous sommes tous Charlie

 

 

 

Hommage aux 12 "morts"  de  l'attentat contre Charlie Hebdo

Stéphane Charbonnier dit "Charb"

Jean Cabut dit "Cabu"

Philippe Honoré dit "Honoré"

Bernard Verlhac dit "Tignous" 

Georges Wolinski dit "Wolinski"

Bernard Maris

Elsa Cayat, psychanaliste

Mustapha Ourrad, correcteur

Michel Renaud, invité

Frédéric Boisseau, agent de maintenance, papa de 2 enfants, c'était son premier jour dans l'établissement.

Franck Brinsolaro, chargé de la protection de Charb. Papa de 2 enfants

Ahmed Merabet, policier blessé puis achevé en pleine rue.

 

Une pensée aux otages décédés dans l'hyper Cacher

 

Les 3 terroristes sont morts lors de l'assaut. Je ne pense pas que le fait d'avoir tué froidement une femme policier stagiaire dans le dos puisse les élever au rang de martyr. Il est toujours facile de tirer sur des personnes désarmées, pas besoin de … pour cela !

 

Les dessins sont ceux de ma fille de 12 ans "Tina" !

+ le dernier dessin prémonitoire de Charb !

2 bouts + 2 bouts de crayion HeBdo = 4 bouts de crayons de couleurs !

2 bouts + 2 bouts de crayion HeBdo = 4 bouts de crayons de couleurs !

Un dernier coup...de crayon pour la route !

Un dernier coup...de crayon pour la route !

Commenter cet article