Merci aux sauveteurs de Canet en Roussillon

Publié le par systeme-d-pour-fauches

 

La saison commence, les postes de sauvetage prennent place le long de la plage. Les sauveteurs prennent possession de leur poste au fur et à mesure. D'abord la place Med avec sa grande vigie, puis les petits abris.

 

 

Des containers en guise de postes de sauvetage

 

Les postes égrennés sur la plage sont minuscules. Une sorte de container avec portes et fenêtres, un raccordement à l'électricité, à l'eau, plus un tuyau d'évacuation des eaux usées !

 

À l'intérieur, le nécessaire pour les premiers soins, un kit de réanimation, un chariot aquatique pour les handicapés et 2 à 3 sauveteurs par poste.

 

 

Un poste de rêve ?

 

Qui ne fantasme pas à la vision des sauveteurs et sauveteuses dans leur T-shirt blanc et leur short rouge ? Qui n'aimerait pas être à leur place ?

 

Et bien moi !

Depuis que je les ai vu agir, je peux vous dire que je ne les envie pas du tout !

 

Ils sont confrontés à tous les temps, à l'incivilité des gens, aux accidents.

 

Pour en arriver là, il leur a fallu passer des concours, entrainement quasi commando pour décrocher le droit de vivre à la dure !

 

C'est un emploi d'été pour aider à payer les études pour beaucoup d'entre eux !

 

 

La réalité

 

Cette année a été très difficile pour nos sauveteurs !

Le temps n'avait pas été aussi mauvais depuis 30 ans parait-il !

 

Beaucoup plus de pluie, même si elle ne dure pas.

Peu d'ensoleillement, en plein mois de juillet il faisait si froid que les sauveteurs étaient en blouson.

Beaucoup de vent: habituellement, le vent baisse entre juillet et septembre, il ne se lève que vers 15/16 h. Cette année il a soufflé tous les jours ou presque à au moins 50 km/h.

 

Assis sur une chaise sur le toit du container, un sauveteur scrute la mer, un autre fait des va et vient sur le bord de la plage pour surveiller et rappeler à l'ordre quelques personnes vraiment inconscientes.

 

Ils ont subi les orages, les tempêtes de sable, le cagnard de 9h30 à 19h tous les jours, juste pour notre sécurité. Ils ont passé des jours à surveiller énormément de personnes et d'autre fois, ils surveillaient du vide, rien, mais ils surveillaient au cas où !

 

Un jour des surfeurs avaient décidé de surfer parmi les baigneurs. Le sauveteur avait beau siffler, personne ne voulait bouger, ils l'ignoraient. Ca a duré une bonne vingtaine de minutes. Quand les surfeurs ont enfin obtempéré, il a gardé son calme pour expliquer les dangers de leur sport à cet endroit ! Quel calme ! Bravo !

 

Ils changent le drapeau en fonction des ordres reçus !

 

Vert, mer calme, baignade autorisée et surveillée

Jaune, baignade dangereuse mais surveillée

Rouge, baignade interdite, non surveillée

Pas de drapeau: pas de surveillance. Si c'est pendant la période et horaires de surveillance, les sauveteurs sont en train d'aider ou sauver une personne.

 

Le drapeau est important et il faut suivre les recommandations!

Un matelas pneumatique, un bateau, une grosse bouée n'ont rien à faire sur l'eau quand le drapeau est jaune ou orange voire rouge !

 

Pas le droit de mettre d'aller se baigner sur une plage surveillée quand le drapeau rouge est hissé ! Si vous voulez vous baigner quand même, c'est à vos risques et périls, allez sur une plage non surveillée. Vous n'avez pas le droit d'embarquer un sauveteur dans vos délires et mettre sa vie en péril !

 

Si la mer est calme, ce n'est pas une raison pour laisser les enfants sans surveillance, les sauveteurs ne sont pas des baby-sitters!

La mer et le soleil sont nos amis, à condition de ne pas en abuser ! On ne fait pas la sieste sur la plage, surtout si l'on a des enfants !

 

 

Merci à vous messieurs et mesdames les sauveteurs !

 

Grâce à vous, plusieurs personnes ont été ranimées, prises en charge après un malaise, aidées pour revenir sur la plage alors que le vent et les courants les amenaient vers le large !

 

Alors je suis attristée de lire en commentaires sur certains journaux sur le Net quand un homme est retrouvé mort, flottant dans l'eau à hauteur du golf: "Ca sert à quoi d'avoir des sauveteurs?"

Comment depuis la hauteur où ils sont pourraient-ils voir ce qui se passe réellement partout dans l'eau…il y a des choses à changer pour plus de sécurité.

 

Il serait bon aussi de penser à ne pas jouer au mort pour faire peur à la famille,ça détourne l'attention des sauveteurs, comme le fait de crier "au secours" alors que l'on joue à s'attraper…un peu de bon sens aidera les sauveteurs dans leur lourde tâche de surveillance des plages !

Merci aux sauveteurs de Canet en Roussillon

Commenter cet article