la goutte d'eau...La suppression de la BOURSE AU MERITE

Publié le par systeme-d-pour-fauches

 

Et voilà, il fallait bien s'y attendre !

Un cyclone peut en cacher un autre et un obus peut tomber deux fois au même endroit, ou du moins sur le même domaine !

 

Pardonnez-moi ces paroles un peu sibyllines mais franchement, on se demandait bien quelle couille il nous réserverait encore et c'est une grenade dégoupillée qu'il nous jette à la gueule !

 

Il était une fois…

 

 

Un homme se croyant plus royaliste que le roi (ou sa Royal concubine) voulut se mesurer à Dieu. (Rappelez-vous…mais si Dieu…du même parti) Il chercha à le dépasser en créations quitte à s'attirer les foudres du peuple.

Mais pour cela, il alla tout d'abord flatter ces pauvres bougres souffrant d'étranglements financiers en tous genre pendant que son prédécesseurs s'envoyait en l'air dans l'un des plus beaux avions que le Pays n'ait possédé. Avec sa belle troubadour ils vivaient les mille et une nuits aux frais des princes et autres…

 

Rhooooooooo ! Le nouveau prétendant au trône, une fois élu après des promesses mitraillées à coups d'anaphores, se mit en quête de nous faire regretter notre geste en plongeant dans un absolutisme le pays tout entier.

Vous avez voté, c'est pour en ch*** !

Soldats, soldeurs, sordides de toutes les couleurs, de tous âges, faites ce que je vous dis et vous serez ravis. Je vous le promets !

 

 

Et maintenant, que doit-on faire ?

 

 

Et bien, obéir ou montrer notre mécontentement.

 

Pour montrer son mécontentement, c'est assez burlesque !

Il y a tant à redire, tant de réformes qui surgissent de partout et nulle-part qu'il est impossible de militer contre ceci ou cela correctement !

 

Il y a tant à redire sur tout que même les manifestant arrivent à se tromper de lieu de manifestations tellement il y en a !

 

Bon, certaines sont interdites et franchement les motifs avancés sont plus que minables. Hein ? Quoi ? J'ai dit minable ? Nonnnnnnnn !

 

Je ne vais pas me battre ou vous dire pour qui ou quoi vous battre vous-même mais je vais vous dire seulement, dans toute bataille, soyez solidaires, groupés, et pas parsemé ici et là en de petites manifestations "pipis de chat" !

Regroupez vous par commune, département, région (hi hi !) pays entier !

 

 

Pour moi, c'est l'avenir des enfants, ma bataille !

 

Pour le moment, je ne suis plus dans le circuit scolaire puisque j'instruis mes enfants à domicile (Instruction en famille ou IEF) Oui, c'est légal et une solution que j'ai trouvé pour mes enfants !

 

Ceci ne m'empêche pas de me battre contre la fermeture des écoles et des inégalités que rencontrent les jeunes devant l'instruction, le travail etc…

 

Après la réforme scolaire et cette idiotie de renvoyer les enfants de maternelle (non obligatoire) et de primaire (obligatoire en instruction mais pas nécessairement dans un établissement scolaire de 6 à 16 ans) 4 jours et demi  à l'école, le voilà qu'il s'attaque au brevet des écoles et sa nécessité, le bac et sa nécessité…et même au mérite des élèves !

 

Trop c'est trop !

 

Pourquoi donner le meilleur de soi pour se retrouver au pied du mur ?

Pourquoi travailler dur si l'on n'a pas possibilité de poursuivre les études par manque de moyens?

Pourquoi travailler à l'école si c'est pour gonfler les chiffres du chômage ?

 

Chômage à la hausse tous les automnes quand les jeunes se trouvent contraints à s'inscrire à pôle emploi n'ayant pas les moyens de s'inscrire dans une université ou se payer une chambre d'étudiant.

Chômage à la hausse car l'Etat accepte la délocalisation des entreprises gratuitement, même française…les voitures Renault…les produits  récoltés ici et envoyés pour transformation en Chine avant de revenir ici chez nous alors que l'on sait travailler ces matières qui apporteraient du travail chez nous !

 

Mais voilà, qui peut rouspéter ?

Qui peut manifester ?

Qui peut envoyer les pétitions aussi nombreuses soient-elles à Monsieur Hollande sans être confronté à un moulin à vent ?

Qui peut se confronter à super Hollande le Président volant, celui-là même qui avait juré réduire les dépenses de l'Etat et qui a imposé plus de 400 000 € pour sa concubine tout en entretenant…des relations avec une autre ?

Comment peut-on croire en un président qui ment à ses proches ? N'est-il pas encore plus facile de mentir à un peuple qui n'a aucun lien de sang avec lui ?

 

Vous allez me dire, c'est un homme, c'est sa vie, la vie privée reste la vie privée…mais flûte, il a voulu cette vie de président pour 5 ans, il doit penser pays, vivre pays, manger pays (oui, ça il le fait)…mais au contraire, le pays dort mal, vit mal et lui, ça ne l'empêche pas de batifoler !

D'ailleurs, un homme de cette génération qui ne prend pas ses responsabilités familiales comme le mariage avec la mère de ses 4 enfants…est-ce que ça ne devait pas nous mettre la puce à l'oreille quant à ses engagements pour le pays ?

Vi, chacun fait ce qu'il veut, nous sommes en démocratie, on a le droit de vivre en simple concubinage, mais je suis surement vieux jeu, pour moi, celui qui détient l'autorité doit montrer l'exemple, et il ne le montre pas !

 

 

L'école, pas juste un symbole

 

 

L'école n'est pas une simple garderie dans laquelle on pose ses enfants le matin, on les récupère le soir en rentrant !

L'école est un lieu d'instruction, du moins, il devrait ! Mais voilà, trop d'élèves par classe, le programme trop chargé, pourquoi ?

On ferme des classes en comptant d'une manière un peu bizarroïde les effectifs.

 

Suivez-moi et tentez de comprendre:

Quand il y a une école ou 2 école dans une petite ville avec un nombre de classes de tant par maternelle ou primaire (même combat) on divise le nombre d'élèves supposé à la rentrée par le nombre de classes en tout…oui, en tout ! Si ce nombre ne dépasse pas 26,5, vous avez peut-être la chance de ne pas fermer de classe car le décompte n'est pas terminé. Comme l'académie doit fermer un nombre précis de classe dans tel département il faut trouver où, les fermer, donc on reprend le nombre d'élèves et on divise par le nombre de classe moins une…si on obtient 26…une classe est potentiellement fermable ! Tant pis pour les nombreux CM1 ou CM2, il faudra faire des doubles niveaux pour répartir les élèves dans des classes étudiées à la va-vite et renvoyer un prof dans d'autres lieux avec sa petite famille !

 

Comment voulez-vous dans ces conditions que les profs s'investissent , Les parents ne se battent pas assez pour empêcher ces fermetures de classes voire d'écoles !

 

L'école française, une des pires d'Europe, alors il faut la réformer complètement !

Oui, je suis d'accord…rouvrez les écoles des villages même à multi-niveaux, ils auront la chance d'apprendre mieux, plus vite…les commerces reviendront s'installer, le chômage diminuera…

Rouvrez les classes, pas plus de 22 élèves par classe, c'est déjà beaucoup surtout à notre époque où les enfants sont assez dissipés.

Un ATSEM par classe de maternelle, c'est important pour la sécurité des enfants dans la classe.

Pour les primaires, une secrétaire à temps complet dans chaque établissement, ça évite les erreurs dues au stress et la fatigue des directeurs qui sont à la fois profs, directeurs, secrétaires ! Des RASED sont demandés aussi ainsi qu'une personne pour tenir la bibliothèque quelques heures par jours ainsi qu'une autre pour la salle d'informatique…c'est bien beau de vouloir mettre sur pied des cours d'informatique quand il n'y a personne pour les donner !

 

Pour les collèges, le remplacement des profs à la demi-journée devrait être évidente, il y a assez de profs sans emploi…engagez des secrétaires pour la paperasserie !

Plus (+) de CPE, 1, 1 et demi  voire 2 pour 850 élèves, ça ne suffit pas, une infirmière juste 6 heures par semaines, ça ne suffit pas, plus d'assistante sociale, de psy ni rien dans les collèges, c'est dévaloriser complètement les élèves, ils ne sont bons qu'à apprendre, s'exprimer est inutile, se soigner est inutile, trouver une solution pour une vie équilibrée, meilleure, parler des problèmes à la maison…c'est inutile !

 

Au lycée, même tableau, avec maintenant, cette annulation lamentable de la bourse au mérite !

"Mon Fils, tu as le droit toi aussi, fils d'ouvrier d'aller faire des grandes études, mais tu dois pour ça travailler plus que les riches, tu dois être le meilleur, le premier, tu dois avoir TB pour soulager le budget du père, maman ne travaille pas, elle élève les frères et sœurs"…."Mon fils, j'aimerais que tu fasses des études, toi qui voudrait être ingénieur, mais je ne peux pas te payer les études parce que la bourse n'existe plus, je sui tellement honteuse, pourquoi ton père n'est plus là…? "

Combien de déceptions, de drames vont se jouer dans les familles, juste parce qu'on enlève en plus du reste…la prime du mérite au baccalauréat ! Combien ont un TB ?

Tout ça pour dire, on annule le BAC !

 

L'éducation nationale ne doit pas se substituer non plus à l'éducation familiale, l'école, c'est l'instruction, la maison c'est l'éducation, la tendresse, l'amour familial !

J'aimerai une redéfinition du statut de l'école en même temps que la réforme.

Que du nom Education nationale on passe à Instruction nationale.

 

Je vous ai envoyé un peu mes coups de gueule en vrac, mais il y en a tellement que c'est difficile à classer !

Battez-vous pour vos enfants, ils le méritent !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article