Le caméléon des formes (IEF) pour apprendre facilement les angles et les formes

Publié le par systeme-d-pour-fauches

Un triangle equilatéral

Un triangle equilatéral

Un triangle rectangle

Un triangle rectangle

Un carré

Un carré

Les formes attachées, prêtes à l'emploi

Les formes attachées, prêtes à l'emploi

Les formes (comme au dessus) prêtes à ranger

Les formes (comme au dessus) prêtes à ranger

Position de la pince. partie à aplatir vers le plastique jaune à travers la pièce.

Position de la pince. partie à aplatir vers le plastique jaune à travers la pièce.

Comment expliquer qu'une ligne puisse se déformer afin de fabriquer des formes ?

Comment expliquer qu'une ligne partant d'un angle plat à 180° puisse être divisée en 3 angles de 60° ?

 

Et bien avec les enfants, dans le cadre de l'IEF (instruction en famille) ou école à la maison, nous avons fabriqué un "Caméléon des formes "!

 

 

Dans quel but ?

 

Comment comprendre qu'une ligne puisse se briser en formant des angles si on ne le voit pas de nos propres yeux ?

Dans cette époque on ne peut plus cartésienne, il faut prouver photo à l'appui que par exemple un triangle est issu d'une ligne brisée en 2 endroits !

 

Prouver qu'une ligne qui se brise par endroits peut former différentes formes entrainant des angles…si l'on part du fait qu'un angle plat mesure 180°, calculons les différents angles des polygones obtenus…tout en s'amusant ! 

 

L'articulation même du caméléon des formes nous prouve que la ligne se plie et que l'angle diminue. Quand les lignes se rejoignent, la somme des angles doit être égale à 180°…le jeu et de chercher combien font les angles, trouver les angles droits, et pourquoi un angle équilatéral a 3 angles égaux…on analyse les noms des formes, sans que l'enfant ne remarque que ce qu'il fait est un vrai travail !

 

 

La fabrication du caméléon des formes

 

J'ai construit un gabarit (expliquez aux enfants qu'un gabarit est un modèle rigide, un guide pour que le crayon tourne autour, il est plus petit que la pièce finale. En papier pour du tissu par exemple, c'est un patron !).

 

Nous avons eu besoin de:

  • Carton genre packaging alimentaire
  • Ciseaux
  • Adhésif transparent ou de couleur
  • Une règle
  • Un crayon de papier
  • Une pince à trous et œillets + des œillets (Et comment s'en servir ! pfiou !)

 

Exécution:

 

  1. Nous avons dessiné et découpé des formes de 20 cm de long sur 1,5 cm de large (plus ou moins bien) ainsi que 2 formes coupées à la moitié, ce qui a donné 4 formes de 10cm de long.
  2. Nous avons recouvert les formes de papier adhésif transparent, pour renforcer le carton. Les enfants ont redécoupé autour pour enlever l'excès de papier adhésif
  3. A l'aide de la pince à trous et œillets, j'ai fait des trous en prenant soin de superposer à 90° les bouts des deux pièces à joindre. Bien dans le centre du carré ainsi formé j'ai pressé la pince. En priorité sur les formes de 20 cm
  4. L'œillet a été installé dans la foulée pour chaque trou effectué (et non pas tous les trous puis tous les œillets, c'est plus rébarbatif mais plus sûr au final, moins de risque de se tromper, on ne perd pas la concentration) Voyez comment utiliser la pince pour poser l'œillet en photo.
  5. Nous avons installé volontairement les 3 formes de 20 cm au milieu puis les 4 formes de 10 cm  (2  de chaque côté) en faisant attention à l'articulation des formes ! Qu'elles puissent se refermer en une ligne comme un double mètre de menuisier !

 

 

Le résultat est super, et rien ne m'empêche de pouvoir encore rajouter des morceaux…

 

L'avantage des œillets:

 

L'avantage des œillets est flagrant, il permet d'articuler les formes, de cacher les morceaux inutiles. De passer du triangle équilatéral au triangle rectangle, au carré, au rectangle ou au polygone irrégulier avant de revenir au triangle isocèle ou au losange…puis en repliant le tout, une seule ligne de 20cm de long sur 1,5 cm de large va se ranger dans une trousse !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article